En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]
Pas de caviar pour tante Olga

Pas de caviar pour tante Olga

Un Long métrage de Jean Becker

Produit par Les Films du Trapèze

Sortie en France : 13/08/1965

    Synopsis

    Dans un bureau de l'O.T.A.N., à Paris, où elle fait le ménage, une jeune femme, Rosa Patache, a dérobé, pour le compte de son amant, Alexis Narenev, un microfilm appelé selon le code des espions « Le caviar de Tante Olga ». Elle retire de la pension des Soeurs auxquelles elle l'avait confiée depuis l'enfance Lily, sa fille naturelle, âgée de huit ans ; elle part pour Lyon afin d'y remettre le document à celui dont elle espère que la reconnaissance lui vaudra, pour son enfant un père et pour elle, un époux. Mais ce dernier a entre temps reçu l'ordre de venir à Milan livrer la pièce dérobée à un agent du réseau que dirige un mystérieux Monsieur Casimir. Il consent à y emmener Rosa, mais la décide à faire conduire la petite Llly chez son grand-père maternel. Un malentendu fait croire à Lily que, son père s'appelant Hector, ce dernier ne peut être que l'interpelé de ce nom par Hélène Dufour (héritière d'un parvenu dont la fortune doit redorer le blason des Dumont-Préville, aristocratique famille de soyeux lyonnais dont les affaires périclitent). Il en résulte que le rejeton des Dumont-Fréville, fiancé peu enthousiaste du projet, se retrouve, bientôt, avec sa prétendue fille à prendre en charge alors qu'il apprend l'assassinat mystérieux de la mère de l'enfant dans le train de Milan, d'où est descendu le coupable Narenev. Celui-ci tient à récupérer le micro-film que Lily, sans le savoir, possède dans le bâton de rouge à lèvres maternel qu'elle avait pris pour s'amuser à dessiner. C'est l'occasion d'une poursuite aux multiples rebondissements qui s'achève par la rupture des fiançailles d'Hector avec Germaine, le démantellement du reseau d'espionnage dont le chef, M. Casimir, se trouve découvert dans la personne de M. Dufour. Ce pourrait être la ruine pour les Dumont-Préville, si ne demeurait, avec Rosa, l'espoir de l'exploitation d'une de ses inventions qui leur permettra de vivre et procurera à l'heureuse Lily, avec une gentille maman, un « papa Hector », farfelu mais charmant.

    © Fiches du Cinéma

    Acteurs (21)

    Production et distribution (2)

    Générique détaillé (10)

    Producteur délégué :

    Louis-Emile Galey

    Dialoguiste :

    Henri Jeanson

    Directeur de la photo :

    Ghislain Cloquet

    Directeur de production :

    Fred Surin

    Décorateur :

    Robert Clavel

    Adaptateurs / Dialoguistes :

    Didier Goulard, Maurice Fabre, Jean Becker

    Auteur de l'œuvre originale :

    Charles Exbrayat

    Ingénieur du son :

    Jacques Lebreton

    Monteuse :

    Monique Kirsanoff

    Auteur de la musique :

    Jacques Loussier

    Mentions techniques

    Long métrage

    Genre(s) :

    Fiction

    Sous-genres :

    Comédie

    Thèmes :

    Espionnage

    Langue de tournage :

    Français

    Autre pays coproducteur :

    France

    EOF :

    Inconnu

    Année de production :

    1965

    Sortie en France :

    13/08/1965

    Durée :

    1 h 40 min

    Etat d'avancement :

    Sorti

    Agrément :

    Formats de production :

    35 mm

    Type de couleur(s) :

    Couleur

    Format son :

    Mono