En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]
Codine

Codine

Un Long métrage de Henri Colpi

Produit par Como Films

Sortie en France : 27/09/1963

  • Sommaire

Acteurs (5)

Production et distribution (4)

Production Déléguée :

Como Films

Productions Étrangères :

Romfilm, Studioul Cinematografic Bucuresti

Synopsis

L'histoire se passe dans le quartier le plus deshérité de Brëula sur les bords du Danube, un des plus grands dépotoirs de misères des années 1900, en Roumanie. Là, grouillent dans une atmosphère sordide dockers et prêcheurs, marins et marchands de salep, prostituées et chevaliers d'industrie. C'est dans cette fourmilière que se trouve jeté le petit Adrien Zogroffi. Il s'y installe avec sa mère, blanchisseuse, et se lie d'amitié avec son voisin Codine, un ancien bagnard qui, chaque soir, jette à la rue, pour la nuit, sa mère, la vieille, riche et avare Anastasie, qui refuse de lui rendre l'argent qu'elle lui doit. L'enfant, par son innocence et sa candeur, provoque le respect dans l'âme sauvage de Codine, assoiffé par ailleurs de justice, d'amitié et d'amour. Leur amitié s'affirme et finit par se sceller selon le rite du sang, comme les « Frères de Croix ». Eclate une épidémie de choléra. Codine emmène hors de la ville tout le petit monde qui lui est cher : son amie, Irène, son inséparable ami Alexis, autre « frère de Croix », ainsi qu'Adrien et sa mère. Celle-ci est atteinte et n'échappera à la mort que par le dévouement de Codine. Mais Codine découvre la trahison d'Alexis et d'Irène et, conformément aux lois des « Frères de Croix », il le tue. Son forfait accompli, il se cache dans les marais pour échapper à la police. Quand, plusieurs mois plus tard, il revient, c'est pour retrouver Adrien et sa mère et recommencer une autre vie. Il demande à la vieille avare de lui restituer son argent pour payer un avocat, en vue de son procès. La mère ne dit mot, mais, profitant de son sommeil, elle verse sur le corps de Codine deux litres d'huile bouillante.

© Fiches du Cinéma

Propos

Prix du scénario au Festival de Cannes 1963

Générique détaillé (11)

Producteur délégué :

Samy Halfon

Dialoguiste :

Yves Jamiaque

Directeur de la photo :

Marcel Weiss

Assistant opérateur :

Jean-Pierre Lazar

Monteurs :

Jasmine Chasney, Henri Colpi

Bruiteur :

Daniel Couteau

Adaptateurs / Dialoguistes :

Henri Colpi, Yves Jamiaque

Auteur de l'œuvre originale :

Panait Istrati

Ingénieur du son :

Jean-Claude Marchetti

Cadreur :

Adolphe Charlet

Auteurs de la musique :

Theodor Grigoriu, Henri Colpi

Mentions techniques

Long métrage

Genre(s) :

Fiction

Langue de tournage :

Français

Origines :

France, Roumanie

EOF :

Inconnu

Année de production :

1963

Sortie en France :

27/09/1963

Durée :

1 h 35 min

Etat d'avancement :

Sorti

Numéro de visa :

23833

Visa délivré le :

24/09/1963

Agrément :

Inconnu

Formats de production :

35 mm

Type de couleur(s) :

Couleur

Format son :

Mono

Affiches (1)

Réalisateur

Sélections en festivals

Festival international du film de Cannes - 1963

Festival international du film de Cannes (France, 1963)

Sélection

Compétition officielle

Palmarès

Festival international du film de Cannes - 1963

Festival international du film de Cannes (France, 1963)

Prix (2)

Grand Prix de la Commission Supérieure Technique

Prix du Scénario