Ufi s'associe à la Journée de l'Hommage National aux victimes des attentats du 13 novembre.

Ufi s'associe à la Journée de l'Hommage National aux victimes des attentats du 13 novembre.

Ufi s'associe à la Journée de l'Hommage National aux victimes des attentats du 13 novembre.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]
À bride abattue

À bride abattue

Un Long-métrage de Alphonse Gimeno

Produit par Gimeno-Phillips Films

Sortie en France : 12/07/1961

  • Sommaire

Acteurs (2)

Production et distribution (2)

Production Déléguée :

Gimeno-Phillips Films

Synopsis

Une route de campagne, une traction-avant. Un homme, Victor, attend. Une décapotable se gare. En sortent Linda et un autre homme. Tous les trois prennent des armes et montent dans la traction pour braquer le beau-frère de Victor. En leur absence, un vagabond surgi des bois s'approche de la voiture. Il se cache sous la housse de la banquette arrière, lorsque les gangsters reviennent. Froidement, Linda abat ses complices pour garder le butin. De retour à Paris, strip-teaseuse de profession, elle exécute son dernier effeuillage et rentre chez elle. Le vagabond l'attendait. Il lui réclame un million contre son silence. Linda drogue le vin qu'elle lui fait boire. Quand il se réveille au matin, elle s'est déjà envolée pour le Vénézuéla. Sur place l'attend José, un riche fiancé qu'elle a recruté par les petites annonces. Elle s'installe avec aisance dans sa nouvelle vie, décidée à se faire épouser, consciente aussi du trouble qu'elle suscite chez Manuel, le frère de José. Calculatrice, elle n'éprouve aucun sentiment pour son amoureux et consigne ses états d'âme dans un carnet intime : « Cet imbécile de José me rappelle les hommes qui me regardaient faire du strip-tease. » Elle se disait prête à mener une vie honnête, lorsqu'un beau jour réapparaît le vagabond. Elle lui tend un traquenard le soir-même, poussant José à le tuer. Quand José découvre le carnet intime de Linda, il comprend tout et la repousse. Elle préfère alors séduire Manuel et séparer les deux frères. Grâce à l'intervention d'un prêtre, les frères se retrouvent, José ouvrant les yeux à Manuel sur la duplicité de Linda. Ce jour-là, c'est le bal costumé. Linda est déguisée en diablesse. « Espèce de garce ! » lance Manuel en la retrouvant. En fuyant à travers la montagne, la diablesse tombe dans un ravin, payant tous ses crimes.

Propos

Sortie limitée en France (Bordeaux et Lyon)

Générique détaillé (7)

Producteurs délégués :

Alphonse Gimeno, Linette Phillips, Gloria Phillips

Dialoguiste :

Amédée

Directeur de la photo :

Marc Fossard

Assistante monteuse :

Catherine Vitsoris

Assistant à la réalisation :

Michel Wichard

Scénariste :

Gloria Phillips

Monteuse :

Paulette Robert

Mentions techniques

Long-métrage

Genre(s) :

Fiction

Sous-genres :

Film noir

Thèmes :

Érotisme

Langue de tournage :

Français, Espagnol

Origines :

France, Colombie

EOF :

Inconnu

Année de production :

1959

Sortie en France :

12/07/1961

Durée :

1 h 15 min

Etat d'avancement :

Sorti

Numéro de visa :

19573

Agrément :

Formats de production :

35 mm

Type de couleur(s) :

Noir & blanc

Cadre :

1,37

Format son :

Mono