En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]

La Mer et les Jours

Un Court métrage de Raymond Vogel, Alain Kaminker

Produit par Son et Lumière

Année de production : 1958

  • Sommaire

Production et distribution

Production Déléguée :

Son et Lumière

Synopsis

Un proverbe Breton témoigne du danger de certaines îles de la côte bretonne et particulièrement de l’île de Sein :

« Qui voit Ouessant voit son sang, Qui voit Molène voit sa peine, Qui voit Sein voit sa fin »

Sur cette île, soumise aux gros temps, les habitants vivent repliés sur eux-mêmes. Le film suit leurs vies pendant la saison d’hiver.

Vie à terre, mais surtout en mer où les hommes de l’île n’hésitent pas à sortir le canot de sauvetage au péril de leur vie pour aller sauver les marins naufragés.

Propos

La co-réalisateur Alain Kaminker, frère de Simone Signoret, est décédé le 16 décembre 1958 à l'île de Sein par noyade, lors du tournage de ce documentaire.

Générique détaillé (7)

Producteur délégué :

Pierre Long

Directeur de la photo :

André Dumaitre

Auteur du commentaire :

Chris Marker

Narrateur :

Daniel Ivernel

Scénaristes :

Raymond Vogel, Alain Kaminker

Monteurs :

Jasmine Chasney, Henri Colpi

Auteur de la musique :

Georges Delerue

Mentions techniques

Court métrage

Genre(s) :

Documentaire

Thèmes :

Mer

Langue de tournage :

Français

Autre pays coproducteur :

France

EOF :

Inconnu

Année de production :

1958

Durée :

27 min

Numéro de visa :

21454

Visa délivré le :

31/12/1958

Formats de production :

16 mm

Type de couleur(s) :

Noir & blanc

Cadre :

1,37

Format son :

Mono