Ufi s'associe à la Journée de l'Hommage National aux victimes des attentats du 13 novembre.

Ufi s'associe à la Journée de l'Hommage National aux victimes des attentats du 13 novembre.

Ufi s'associe à la Journée de l'Hommage National aux victimes des attentats du 13 novembre.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]

La Mer et les Jours

Un Court-métrage de Raymond Vogel, Alain Kaminker

Produit par Son et Lumière

Année de production : 1958

  • Sommaire

Production et distribution

Production Déléguée :

Son et Lumière

Synopsis

Un proverbe Breton témoigne du danger de certaines îles de la côte bretonne et particulièrement de l’île de Sein :

« Qui voit Ouessant voit son sang, Qui voit Molène voit sa peine, Qui voit Sein voit sa fin »

Sur cette île, soumise aux gros temps, les habitants vivent repliés sur eux-mêmes. Le film suit leurs vies pendant la saison d’hiver.

Vie à terre, mais surtout en mer où les hommes de l’île n’hésitent pas à sortir le canot de sauvetage au péril de leur vie pour aller sauver les marins naufragés.

Propos

La co-réalisateur Alain Kaminker, frère de Simone Signoret, est décédé le 16 décembre 1958 à l'île de Sein par noyade, lors du tournage de ce documentaire.

Générique détaillé (7)

Producteur délégué :

Pierre Long

Directeur de la photo :

André Dumaitre

Auteur du commentaire :

Chris Marker

Narrateur :

Daniel Ivernel

Scénaristes :

Raymond Vogel, Alain Kaminker

Monteurs :

Jasmine Chasney, Henri Colpi

Auteur de la musique :

Georges Delerue

Mentions techniques

Court-métrage

Genre(s) :

Documentaire

Thèmes :

Mer

Langue de tournage :

Français

Autre pays coproducteur :

France

EOF :

Inconnu

Année de production :

1958

Durée :

27 min

Numéro de visa :

21454

Visa délivré le :

31/12/1958

Formats de production :

16 mm

Type de couleur(s) :

Noir & blanc

Cadre :

1,37

Format son :

Mono