En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]
L'Homme blessé

L'Homme blessé

Un Long métrage de Patrice Chéreau

Produit par Partner's Production, Renn Productions, Oliane Productions, Azor Films

Sortie en France : 25/05/1983

    Synopsis

    Dans une grande ville de province, en 1982, la vie d'un adolescent de seize ans, Henri. Il erre dans la chaleur de l'été. Il ne partira pas en vacances. En accompagnant sa soeur à la gare, il va rencontrer Bosmans, un homme à l'allure étrange, et Jean, une jeune garçon qui le trouble et qui va le plier à sa loi : agresser et voler d'autres hommes. Henri va devenir l'ombre de Jean, insaisissable et changeant, qui va le faire souffrir. Jusqu'à ce qu'Henri ne décide de lui-meme de mettre un terme à ce dur apprentissage qu'il voulait vivre jusqu'au bout.

    Acteurs (11)

    Production et distribution (3)

    Productions Déléguées :

    Partner's Production, Renn Productions, Oliane Productions, Azor Films

    Distribution France :

    Gaumont

    Exportation / Vente internationale :

    StudioCanal Films Limited

    Diffusions TV : Cumulé

    Diffusions TV : détail par pays

    Propos

    Distinctions

    Sélection officielle au Festival de Cannes en 1983.
    César du cinéma 1984 du scénario original pour Patrice Chéreau et Hervé Guibert. Jean-Hugues Anglade a été nommé pour le meilleur acteur et Denise de Casabianca pour le meilleur montage. Patrice Chéreau a remercié le producteur Claude Berri. Le césar est remis par Bob Swaim et Catherine Spaak. Hervé Guibert est resté en retrait.

    Analyse

        Patrice Chéreau et Hervé Guibert ont travaillé pendant six ans sur le scénario, entre 1975 et 1982. Le film a eu pour titre provisoire "L'homme qui pleure". Les auteurs le voyaient comme un film "sur l'amour, sur un amour envahissant". Ils parlent d'un "coup de foudre comme initiation aux malheurs". Ils ont lu Dostoievski, Jean Genet, Jorge Luis Borges, Cesare Pavese et Reinaldo Arenas pendant ce travail. Ils ont réalisé treize versions successives et ont conservé celle qui se rapprochait le plus d'un roman. Ils ont publié le scénario et leurs notes de travail sous la forme d'un livre. Le livre diffère du film.
        Patrice Chéreau a déclaré que son film n'était pas un film sur l'homosexualité. Il a précisé, lors de la présentation à Cannes, qu'il ne s'agit pas de la description d'un milieu fermé, mais simplement de la passion d'un adolescent pour un autre homme, d'un amour entre deux hommes. C'est ce qui fait la particularité du film, qui n'est pas un documentaire.
        Pour Frédéric Martel, L'Homme blessé est un film révélateur de l'homosexualité dans les années 1980 et prémonitoire des années sida. Il décrit un certain bonheur dans la marginalité. Chéreau a mis en scène comme Jean Genet, Kenneth Anger ou Stephen Frears des "situations de drague dans les tasses, où le prostitué, le clochard, le pédé, les gouapes se mêlent dans un étonnant cocktail de puanteur et de vaseline". Il s'agissait au départ d'adapter le "Journal du voleur" de Jean Genet.
        Les thèmes de Chéreau sont "la complexité du passage de l'adolescence à l'âge adulte, le premier émoi adolescent, la difficulté d'aimer, le trafic des sentiments, l'amour discordant rude, violent mais l'amour malgré tout, l'amour fou au milieu de la prostitution"7.
        On a reproché à Patrice Chéreau de donner une vision malheureuse de l'homosexualité. Chéreau a répondu : "On ne fait pas en général de film sur les histoires heureuses. On n'a jamais reproché aux histoires hétérosexuelles malheureuses de jeter une triste lumière sur l'hétérosexualité".

    Source : Wikipedia

    Générique détaillé (13)

    Producteur délégué :

    Ariel Zeïtoun

    Dialoguistes :

    Hervé Guibert, Patrice Chéreau

    Scénaristes :

    Patrice Chéreau, Hervé Guibert

    Directeur de la photo :

    Renato Berta

    Directeur de production :

    Armand Barbault

    Décorateur :

    Richard Peduzzi

    Costumière :

    Caroline de Vivaise

    Assistants à la réalisation :

    Ronald Chammah, Serge Meynard, Pierre Romans

    Producteurs :

    Claude Berri, Marie-Laure Reyre, Patrice Chéreau

    Voix :

    Gérard Depardieu

    Ingénieur du son :

    Michel Vionnet

    Monteuse :

    Denise de Casabianca

    Auteurs de la musique :

    Albert Ayler, Fiorenzo Carpi

    Mentions techniques

    Long métrage

    Genre(s) :

    Fiction

    Sous-genres :

    Drame

    Thèmes :

    Adolescence, Homosexualité

    Langue de tournage :

    Français

    EOF :

    Inconnu

    Nationalité :

    100% français

    Année de production :

    1983

    Sortie en France :

    25/05/1983

    Durée :

    1 h 49 min

    Etat d'avancement :

    Sorti

    Numéro de visa :

    56256

    Visa délivré le :

    01/06/1983

    Agrément :

    Inconnu

    Formats de production :

    35 mm

    Type de couleur(s) :

    Couleur

    Format son :

    Mono

    Affiches (2)

    Réalisateur

    Sélections en festivals (3)

    Les César du Cinéma Français - 1984

    Les César du Cinéma Français (France, 1984)

    Sélection (3)

    Meilleur montage : Denise de Casabianca

    Meilleur scénario original : Patrice Chéreau, Hervé Guibert

    Meilleur espoir masculin : Jean-Hugues Anglade

    Festival international du film de Cannes - 1983

    Festival international du film de Cannes (France, 1983)

    Sélection

    Compétition officielle

    Palmarès

    Les César du Cinéma Français - 1984

    Les César du Cinéma Français (France, 1984)

    Prix

    César du meilleur scénario original : Patrice Chéreau, Hervé Guibert