Découvrez le meilleur du jeune cinéma français, partout dans le monde !

 

MyFrenchFilmFestival, c'est parti !

 

Découvrez le meilleur du jeune cinéma français, partout dans le monde !

 

MyFrenchFilmFestival, c'est parti !

 

Découvrez le meilleur du jeune cinéma français, partout dans le monde !

 

MyFrenchFilmFestival, c'est parti !

 

Découvrez le meilleur du jeune cinéma français, partout dans le monde !

 

MyFrenchFilmFestival, c'est parti !

 

Découvrez le meilleur du jeune cinéma français, partout dans le monde !

 

MyFrenchFilmFestival, c'est parti !

 

Découvrez le meilleur du jeune cinéma français, partout dans le monde !

 

MyFrenchFilmFestival, c'est parti !

 

Découvrez le meilleur du jeune cinéma français, partout dans le monde !

 

MyFrenchFilmFestival, c'est parti !

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]
Merveilleuse Angélique

Merveilleuse Angélique

Un Long métrage de Bernard Borderie

Produit par Francos Films, CICC Films Borderie

Sortie en France : 07/07/1965

  • Sommaire

Acteurs (33)

Production et distribution (4)

Productions Déléguées :

Francos Films, CICC Films Borderie

Exportation / Vente internationale :

StudioCanal Films Limited

Productions Étrangères :

Fono Roma, Gloria-Film GmbH

Distribution France :

SN Prodis

Diffusions TV : Cumulé

Diffusions TV : détail par pays

Synopsis

Après la mort de son mari, brûlé pour sorcellerie, mais en réalité parce qu'il savait des choses fort compromettantes sur le complot du Grand Condé contre Louis XIV, Angélique s'est réfugiée à la Cour des Miracles où elle a retrouvé son ami d'enfance, Nicolas Calembredaine. La protection d'un policier, ancien avocat de son mari, lui évite d'être arrêtée lors d'un tragique règlement de compte entre deux bandes de truands, où Nicolas trouve la mort ; et elle peut aussi, grâce à lui, retrouver ses deux entants qui lui avaient été enlevés. Elle ouvre une rôtisserie sous un nom d'emprunt, et son charme attire bientôt de nombreux clients. Une bande de jeunes seigneurs masqués, après une nuit d'orgie où un meurtre est commis (par l'un d'eux en qui elle reconnaît Monsieur, frère du Roi), met le feu à l'établissement. Son beau cousin, Philippe de Plessis-Bellières, prend sa défense mais Angélique doit, encore une fois, fuir la vindicte des puissants du moment. Elle fait la connaissance d'un poète qui répand dans le public de virulents pamphlets contre ceux-ci, ce qui n'est pas pour lui déplaire. Son ami le policier est au courant de cette liaison et la contraint à révéler la cachette des fameux libellés en échange de quoi elle peut obtenir une licence qui lui permet d'exploiter la boisson à la mode : le chocolat. Le salon qu'elle ouvre connaît une grande vogue et elle oublie bientôt le poète, qui a été pendu, dans les bras de son beau cousin. La situation financière de celui-ci est déplorable et Angélique, qui est très riche maintenant, rachète les hypothèques du château de famille. Plessis-Bellières, croyant qu'elle veut le ruiner, rompt avec elle mais, en échange du secret qu'elle détient sur le complot du Grand Condé, elle obtient qu'il l'épouse. Angélique va-t-elle enfin connaître le bonheur, et Plessis-Bellières échappera-t-il au sort funeste de tous ceux qui l'ont aimée ? L'avenir nous le dira.

© Fiches du Cinéma



 

Générique détaillé (22)

Assistants à la réalisation :

Tony Aboyantz, Renzo Cerrato, Paul Nuytens

Dialoguiste :

Daniel Boulanger

Producteurs :

Raymond Borderie, Francis Cosne

Voix :

Philippe Noiret, Jacques Thébault, Roger Rudel, Rosy Varte, Robert Dalban

Ingénieur du son :

René Sarazin

Directeur de production :

Henri Jaquillard

Monteur :

Christian Gaudin

Scripte :

Lily Hargous

Assistants décorateurs :

Jacques Paris, Henri Sonois

Costumière :

Rosine Delamare

Photographe de plateau :

Maurice Chapiron

Adaptateur / Dialoguiste :

Bernard Borderie

Auteurs de l'oeuvre originale :

Anne Golon, Serge Golon

Scénaristes :

Bernard Borderie, Claude Brûlé, Francis Cosne

Directeur de la photo :

Henri Persin

Cadreurs :

Gilles Bonneau, Guy Suzuki

Attaché de presse (film) :

Richard Balducci

Assistante monteuse :

Isabelle García de Herreros

Décorateur :

René Moulaert

Auteur de la musique :

Michel Magne

Mixeur :

Jean Nény

Régisseur général :

Paul Lemaire

Mentions techniques

Long métrage

Genre(s) :

Fiction

Sous-genres :

Aventure, Action, Comédie sentimentale

Langue de tournage :

Français

Origines :

Italie, Allemagne, France

EOF :

Inconnu

Nationalité :

Majoritaire français (Italie, Allemagne, France)

Année de production :

1965

Sortie en France :

07/07/1965

Durée :

1 h 44 min

Etat d'avancement :

Sorti

Numéro de visa :

28314

Visa délivré le :

05/03/1965

Agrément :

Inconnu

Formats de production :

35 mm

Type de couleur(s) :

Couleur

Cadre :

Scope

Format son :

Mono