En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]
La Tête du client

La Tête du client

Un Long métrage de Jacques Poitrenaud

Produit par Société Française de Cinématographie (SFC), France Cinéma Productions

Sortie en France : 03/09/1965

    Synopsis

    Gaston Berrien, père d'un garçon de 18 ans, Freddy, et d'une jeune fille de 17 ans, Evelyne, chapelier de son état, est intrigué, un jour, par le comportement d'un client qui paraît beaucoup plus préoccupé de connaître le chiffre d'affaires du commerce de Berrien que de trouver un chapeau à sa tête. En réalité, cet honnête commerce de couvre-chefs n'est qu'une couverture (si l'on peut dire !) qui dissimule un autre genre d'activité beaucoup moins innocente, un tripot clandestin que Gaston Berrien gère en association avec son beau-frère, Philippe. Les choses se compliqueront pour notre chapelier-tenancler le jour où il apprendra que sa fille Evelyne s'est éprise de Guy Tannay, fils d'un client du club clandestin. Avec les inévitables présentations que cette situation amènera fatalement un jour ou l'autre, Gaston Berrien craint, à juste titre, que sa double vie ne soit démasquée. Il s'agit donc d'évincer ce fiancé compromettant pour la réputation de son éventuel beau-père et même, au besoin, de le perdre de réputation aux yeux de sa fiancée. Mais les soucis de notre chapelier n'en sont pas terminés pour autant. Voici, en effet, que réapparaît le client mystérieux qui se révèle être, en réalité, un maître-chanteur, nommé Mario. Celul-ci a surpris le secret de Gaston, possède des photographies des plus compromettantes qu'il propose d'échanger contre la coquette somme de 30 millions (AF). Incapables de fournir une telle somme, les deux beaux-frères décident de supprimer ce nouveau gêneur. Mais les choses ne se passeront pas comme elles avaient été prévues et puisqu'il faut bien tout de même que la justice finîsse par avoir le dernier mot, après les « quiproqui » et les rebondissements les plus burlesques, Evelyne retrouvra son cher Guy, blanchi, tandis que nos deux compères, accompagnés d'ailleurs du maître-chanteur, se retrouveront, eux-aussi. mais en prison. où cependant ils essayeront déjà d'organiser avec leur gardien une partie de roulette des plus clandestines.

    Gaston Berrien, père d'un garçon de 18 ans, Freddy, et d'une jeune fille de 17 ans, Evelyne, chapelier de son état, est intrigué, un jour, par le comportement d'un client qui paraît beaucoup plus préoccupé de connaître le chiffre d'affaires du commerce de Berrien que de trouver un chapeau à sa tête. En réalité, cet honnête commerce de couvre-chefs n'est qu'une couverture (si l'on peut dire !) qui dissimule un autre genre d'activité beaucoup moins innocente, un tripot clandestin que Gaston Berrien gère en association avec son beau-frère, Philippe. Les choses se compliqueront pour notre chapelier-tenancler le jour où il apprendra que sa fille Evelyne s'est éprise de Guy Tannay, fils d'un client du club clandestin. Avec les inévitables présentations que cette situation amènera fatalement un jour ou l'autre, Gaston Berrien craint, à juste titre, que sa double vie ne soit démasquée. Il s'agit donc d'évincer ce fiancé compromettant pour la réputation de son éventuel beau-père et même, au besoin, de le perdre de réputation aux yeux de sa fiancée. Mais les soucis de notre chapelier n'en sont pas terminés pour autant. Voici, en effet, que réapparaît le client mystérieux qui se révèle être, en réalité, un maître-chanteur, nommé Mario. Celul-ci a surpris le secret de Gaston, possède des photographies des plus compromettantes qu'il propose d'échanger contre la coquette somme de 30 millions (AF). Incapables de fournir une telle somme, les deux beaux-frères décident de supprimer ce nouveau gêneur. Mais les choses ne se passeront pas comme elles avaient été prévues et puisqu'il faut bien tout de même que la justice finîsse par avoir le dernier mot, après les « quiproqui » et les rebondissements les plus burlesques, Evelyne retrouvra son cher Guy, blanchi, tandis que nos deux compères, accompagnés d'ailleurs du maître-chanteur, se retrouveront, eux-aussi. mais en prison. où cependant ils essayeront déjà d'organiser avec leur gardien une partie de roulette des plus clandestines.

    © Fiches du Cinéma

    Acteurs (26)

    Production et distribution (4)

    Productions Déléguées :

    Société Française de Cinématographie (SFC), France Cinéma Productions

    Exportation / Vente internationale :

    Tamasa Distribution

    Diffusions TV : Cumulé

    Diffusions TV : détail par pays

    Générique détaillé (21)

    Producteurs délégués :

    Roger Ribadeau-Dumas, Robert Chabert

    Adaptateurs / Dialoguistes :

    Jean-Charles Lagneau, Gérard Carlier, Jacques Poitrenaud

    Auteur de l'œuvre originale :

    Michel Lebrun

    Directeur de la photo :

    Andréas Winding

    Assistant son :

    Max Olivier

    Cadreur :

    Guy Suzuki

    Attaché de presse (film) :

    Richard Balducci

    Assistante monteuse :

    Janine Oudoul

    Décorateur :

    Raymond Gabutti

    Cascadeurs :

    Yvan Chiffre, Claude Carliez

    Régisseur général :

    Alain Darbon

    Assistants à la réalisation :

    Tony Aboyantz, Gérard Guerin, José María Palacio

    Dialoguiste :

    Jean-Loup Dabadie

    Producteurs étrangers :

    Enrique Urrutia, Ramon Fernandez

    Ingénieur du son :

    André Hervée

    Assistant opérateur :

    William Lubtchansky

    Directeur de production :

    Julien Rivière

    Monteur :

    Albert Jurgenson

    Scripte :

    Aurore Chabrol

    Auteur de la musique :

    Georges Garvarentz

    Photographe de plateau :

    Jean Falloux

    Mentions techniques

    Long métrage

    Genre(s) :

    Fiction

    Sous-genres :

    Comédie

    Langue de tournage :

    Français

    Origines :

    France, Espagne

    EOF :

    Inconnu

    Nationalité :

    Majoritaire français (France, Espagne)

    Année de production :

    1965

    Sortie en France :

    03/09/1965

    Durée :

    1 h 30 min

    Etat d'avancement :

    Sorti

    Numéro de visa :

    26279

    Visa délivré le :

    20/07/1965

    Agrément :

    Inconnu

    Formats de production :

    35 mm

    Type de couleur(s) :

    Noir & blanc

    Format son :

    Mono