En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]
Les Combinards

Acteurs (41)

Production et distribution (3)

Synopsis

Léo et Claude, « combinards » à l'imagination fertile, s'ingénient à découvrir la recette qui leur permettra de vivre sans travailler. Les faits divers des journaux sont pour eux une source d'inspiration. En Espagne, un paysan madré a été la victime de deux adroits compères qui ont réussi à lui vendre un tramway de la ville. Léo et Claude se contenteront de vendre des tramways miniatures, dans un parapluie, à la sauvette. A Naples, c'est un malin qui a réussi à camoufler son certificat de sortie de l'hôpital attestant qu'il est atteint d'un mal incurable. La presse, la radio, et la télévision font campagne en faveur de ce père de famille abandonné par l'assistance médicale hospitalière. Cela lui vaut une avalanche de cadeaux de toutes sortes. Mais la supercherie est bientôt démasquée à la suite d'une indigestion du faux malade. Décidément, Léo et Claude doivent trouver mieux. C'est ainsi qu'ils décident de répondre, dans la presse du coeur, aux annonces matrimoniales émanant de jeunes veuves, divorcées ou jeunes filles prolongées à la recherche de l'âme soeur ! Pour chacune, une histoire, un déguisement approprié leur tireront les larmes. et les fonds nécessaires à faire vivre dans l'opulence Léo, Claude et leur astucieuse collaboratrice. Mais à malin, malin et demi. Léo et Claude sont bientôt victimes du chantage au mariage. Et, apres une course toile, tout ce joli monde se retrouve sous les verrous. Cependant, la prison est assaillie par une multitude de « coeurs » attendris dont la crédulité et la naïveté dépassent vraiment toute imagination !

© Fiches du Cinéma

Propos

Le film contient deux courts métrages sous la forme de citations et un moyen métrage de 45 minutes :

    Si vende un tram réalisé par Juan Estelrich, où l'on voit des aigrefins vendre un tramway à un gogo.
    La Morte in affito réalisé par Riccardo Pazzaglia, où l'on voit un escroc napolitain réaliser une escroquerie à la charité publique .
    Imbroglio d'amour réalisé par Jean-Claude Roy où l'on voit deux escrocs, Léo et Claude se lancer dans l'escroquerie au mariage, via les petites annonces de la presse de cœur, avec la complicité active de Lucienne. Tout ce passera bien jusqu'au jour où ils rencontreront un autre escroc et sa fille.

Source : Wikipedia
 

Générique détaillé (9)

Producteurs délégués :

René Thévenet, Joël Lifschutz

Scénaristes :

Juan Estelrich, Jean-Claude Roy, Jacques Bernard

Voix :

Lita Recio

Ingénieur du son :

René Breteau

Auteur de la musique :

François de Roubaix

Dialoguiste :

Jacques Bernard

Producteurs étrangers :

Juan Julio Baena, Eduardo Ducay

Directeur de la photo :

Alain Levent

Directeur de production :

Louis Duchesne

Mentions techniques

Long métrage

Genre(s) :

Fiction

Sous-genres :

Film à sketches, Comédie

Langue de tournage :

Français

Origines :

France, Italie, Espagne

EOF :

Inconnu

Année de production :

1964

Sortie en France :

02/02/1966

Durée :

1 h 30 min

Etat d'avancement :

Sorti

Numéro de visa :

28744

Visa délivré le :

10/09/1965

Agrément :

Inconnu

Formats de production :

35 mm

Type de couleur(s) :

Noir & blanc

Cadre :

1,66

Format son :

Mono