En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]
Alerte au Deuxième Bureau

Alerte au Deuxième Bureau

Un Long métrage de Jean Stelli

Produit par Société des Films Véga, CFC Films, Général Productions

Sortie en France : 16/11/1956

    Synopsis

    Le professeur Verdier a découvert le moyen d'atteindre le cerveau électronique d'agresseurs éventuels. Ainsi toute attaque aérienne pourra être paralysée. Le professeur travaille dans le secret des laboratoires puissamment gardés. Une nuit où il a apporté des documents chez lui, ses formules sont photographiées : alerte au 2e Bureau. A Orly, sous les yeux des policiers, premier assassinat d'un mystérieux voyageur. Les photographies ne sont pas dans ses bagages dont les étiquettes ont été changées. La chambre du mort est fouillée par un inconnu, puis par une jeune femme, enfin, par la police. L'inconnu a découvert l'engagement d'une pendule au Mont-de-Piété ; il y trouve l'indice qui le met sur la trace du gang où l'a conduit aussi la jeune femme qu'il a filée. La confusion est habilement entretenue quant à l'identité de cet inconnu qui n'est autre que le capitaine Thierry auquel le chef du 2e Bureau a donné carte blanche. Les soupçons s'égarent. Le professeur lui-même est surveillé. Le 2e Bureau a placé auprès de lui une physicienne qui est devenue sa meilleure collaboratrice. Thierry entre en relation avec le gang qui a cherché à s'emparer des formules. Il les lui promet, cambriole à son profit le coffre du laboratoire qui contient les documents réels, mais en prend de faux. Le gang s'aperçoit qu'il a été joué, tente sans succès d'enlever le professeur, mais réussit à s'emparer de sa secrétaire. La jeune fille avait accepté d'aider Thierry dans ses recherches. Elle l'aime. Le gang la cache dans un chantier hors Paris où il réussit à entraîner Thierry qui veut la sauver. Le 2e Bureau a intercepté les consignes données à Thierry, il met en place son dispositif : autos, motos, hélicoptères. Le repaire est cerné. La jeune femme qui aide le gang et dont Thierry s'est servie pour le découvrir, empêche que le drame soit consommé car, elle aussi, aime le capitaine. Mais elle le voit ouvrir ses bras à la jeune physicienne, pendant que le gang est abattu. Sa silhouette désolée s'efface.

    © Fiches du Cinéma

    Acteurs (23)

    Production et distribution (3)

    Productions Déléguées :

    Société des Films Véga, CFC Films, Général Productions

    Distribution France :

    Sirius

    Exportation / Vente internationale :

    StudioCanal Films Limited

    Générique détaillé (12)

    Producteur délégué :

    Evrard de Rouvre

    Dialoguistes :

    Jean Kerchner, Jean Stelli

    Directeur de la photo :

    Marc Fossard

    Monteur :

    Jean-Charles Dudrumet

    Décorateur :

    Daniel Gueret

    Photographe de plateau :

    Marcel Combes

    Adaptateurs / Dialoguistes :

    Jean Kerchner, Jean Stelli

    Scénariste :

    Jean Kerchner

    Ingénieur du son :

    Yvan Dacquay

    Scripte :

    Marie-Thérèse Cabon

    Auteur de la musique :

    Marcel Landowski

    Régisseur général :

    Tonio Suné

    Mentions techniques

    Long métrage

    Genre(s) :

    Fiction

    Sous-genres :

    Policier

    Thèmes :

    Espionnage

    Langue de tournage :

    Français

    EOF :

    Inconnu

    Nationalité :

    100% français

    Année de production :

    1956

    Sortie en France :

    16/11/1956

    Durée :

    1 h 26 min

    Etat d'avancement :

    Sorti

    Numéro de visa :

    17643

    Visa délivré le :

    12/07/1956

    Agrément :

    Inconnu

    Formats de production :

    35 mm

    Type de couleur(s) :

    Noir & blanc

    Cadre :

    1,37

    Format son :

    Mono