En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]
Cadavre exquis

Cadavre exquis

Un Court métrage de Léa Mysius

Produit par GREC - Groupe de Recherches et d'Essais Cinématographiques

Année de production : 2012

Synopsis

Maëlys, huit ans, habite dans une campagne reculée avec ses parents. Insolente et solitaire, elle passe sa vie dans les bois et les marais. Un jour, elle découvre le cadavre d'une jeune fille nue au milieu des roseaux. Fascinée par sa beauté et sa texture, elle décide de l'emmener dans sa cabane.

Acteurs (4)

Production et distribution

Diffusions TV : Cumulé

Diffusions TV : détail par pays

Photos (2)

Générique détaillé (15)

Producteurs délégués :

Marcello Cavagna, Anne Luthaud

Scénariste :

Léa Mysius

Ingénieur du son :

Victor Praud

Directrice de production :

Mélissa Malinbaum

Monteur son :

Benjamin Falsimagne

Décoratrices :

Margaux Remaury, Esther Mysius

Costumières :

Margaux Remaury, Esther Mysius

Mixeur :

Léo Lepage

Assistant à la réalisation :

Olivier Strauss

Directeur de la photo :

Augustin Barbaroux

Assistante opérateur :

Anaïs Ruales Borja

Monteur :

Pierre Deschamps

Scripte :

Morgane Aubert

Auteur de la musique :

Carlos Marks

Effets spéciaux :

Mathieu Brusamonti

Mentions techniques

Court métrage

Genre(s) :

Fiction

Thèmes :

Enfance, Mort, Imaginaire

Langue de tournage :

Français, Allemand

Autre pays coproducteur :

France

EOF :

Inconnu

Nationalité :

100% français (France)

Année de production :

2012

Durée :

25 min

Numéro de visa :

134.274

Visa délivré le :

28/05/2013

Formats de production :

HD-CAM

Type de couleur(s) :

Couleur

Cadre :

1,85

Format son :

Dolby 5.1

Interdiction :

Aucune

Réalisatrice

Sélections en festivals (3)

Palmarès

Festival international du court-métrage de Clermont-Ferrand - 2013

Festival international du court-métrage de Clermont-Ferrand (France, 2013)

Prix

Prix de la meilleure première œuvre de fiction