En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]

Ceux de chez nous

Un Court métrage de Sacha Guitry

Année de production : 1915

    Synopsis

    « Je rêvais d'une encyclopédie nouvelle... ». Sacha Guitry a réuni, « selon ses goûts » les plus grandes personnalités de son temps. Il les filme « dans leurs attitudes les plus familières, c'est-à-dire au travail, chaque fois que cela fut possible ». On y voit André Antoine, Sarah Bernhardt, Edgar Degas, Anatole France, Lucien Guitry, Octave Mirbeau, Claude Monet, Auguste Renoir avec à ses côtés son jeune fils Claude Renoir1, Henri-Robert, Auguste Rodin, Edmond Rostand, Camille Saint-Saëns. La version muette de 1915 durait 22 minutes. Elle était destinée à être projetée accompagnée d'une « causerie familiale faite par l'auteur, avec le concours de Charlotte Lysès ». En 1939, Guitry en fit une version sonorisée, avec commentaire, dans laquelle il ajouta les plans de son père Lucien Guitry qui ne figuraient pas dans la version de 1915. La version finale remaniée, en 1952, dure 44 minutes, avec des plans de Guitry dans son bureau, qui présente et qui commente, tournés par Frédéric Rossif.

    En 1915, Guitry réalise ce court-métrage en réaction à une proclamation des intellectuels allemands exaltant la culture germanique. Il prend soin de noter tout ce que disent les prestigieux intervenants, et le répète mot pour mot lors des diffusions qu'il donne. Guitry inventait presque ce qui allait devenir la post-synchronisation et le doublage. Coup de maître dans un cinéma encore muet, et amusant paradoxe pour un homme qui a longtemps privilégié le théâtre, et qui lui a consacré une grande part de sa vie.

    En 1952, « le commentaire réécrit les images de 1915. Guitry affirme ainsi sa méfiance pour une image seule, qui ne saurait être une image juste... Ceux de chez nous est ainsi un film à double détente. C'est 1952 qui justifie le coup de génie de 1915 et en fait un film, au lieu d'un « pur "document d'archives".
    © Bernard Eisenschitz, in coll. "Sacha Guitry, Cinéaste". Ed. Yellow Now, 1993.

    Source : Wikipedia

    Participants (12)

    Propos

    Il s’agit d’un documentaire réalisé entre 1914 et 1915. Sacha Guitry, déjà connu comme auteur dramatique, en réaction aux propos des intellectuels allemands et à l’atmosphère trouble des premières années de la guerre, décide d’utiliser une caméra amateur pour « graver en images » , pour les générations futures, les grandes personnalités qui contribuent au rayonnement de la France. Initialement, le document original muet de 22 minutes, projeté en diverses occasions, était commenté par Guitry et son épouse Charlotte Lysès. En 1939 Guitry ajouta une bande sonore avec son commentaire. La dernière version, en collaboration avec Frédéric Rossif, a été remontée en 1952. Un document pour la télévision, auquel ont été ajoutées des nouvelles images toujours commentées par Sacha Guitry.

    Source : autourdu1ermai.fr

    Générique détaillé (3)

    Mentions techniques

    Court métrage

    Genre(s) :

    Documentaire

    Thèmes :

    Art

    Langue de tournage :

    Muet

    EOF :

    Inconnu

    Nationalité :

    100% français

    Année de production :

    1915

    Durée :

    22 min

    Formats de production :

    35 mm

    Type de couleur(s) :

    Noir & blanc

    Cadre :

    1,33

    Format son :

    Muet