En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]

Daïnah la métisse

Un Court métrage de Jean Grémillon

Produit par Gaumont-Franco-Film-Aubert (GFFA)

Année de production : 1932

    Synopsis

    Belle, riche et désirable, la métisse Dainah Smith se plait à flirter sur le paquebot de luxe où elle accompagne son mari, un noir de haute valeur. Sous l'empire de ses instincts, elle finit par choisir pour amant un des chauffeurs du navire, en se moquant du qu'en dira-t-on. Une nuit, Dainah disparaît par dessus bord, comme exécutée. L'enquête pîétine. Le mari cherche patiemment à se venger. Il aiguille peu à peu ses soupçons et s'érige en justicier.

    Acteurs (7)

    Production et distribution (3)

    Production Déléguée :

    Gaumont-Franco-Film-Aubert (GFFA)

    Distribution France :

    Gaumont-Franco-Film-Aubert (GFFA)

    Exportation / Vente internationale :

    Gaumont

    Propos

    A propos du film

    Film remonté et mutilé dans sa version commerciale, désavoué par le metteur en scène et enfin restauré en 1982.

    Point de vue

    Film envoûtant qui explore l'âme profondément trouble d'une séductrice. Dainah est symboliquement métisse, symboliquement attirée par deux hommes contrastés, l'un Noir, l'autre Blanc. En elle, les valeurs semblent inversées : le mal apparaît blanc et le bien, noir. Où est la réalité, où est l'illusion, entre son personnage superficiel de séductrice, l'homme pur qui fait profession de magicien, l'homme lourd qui émerge d'une réalité souterraine et fatale ? Musique lancinante et fantastique qui accompagne la magie de l'illusionniste et celle du réalisateur.

    Source : cinefiches.com

    Générique détaillé (7)

    Assistants à la réalisation :

    Jacques Brillouin, Henri Storck

    Auteur de l'œuvre originale :

    Pierre Daye

    Directeurs de la photo :

    Louis Page, Georges Perinal

    Décorateur :

    Jacques Lafitte

    Dialoguiste :

    Charles Spaak

    Scénariste :

    Charles Spaak

    Ingénieur du son :

    R. Bocquel

    Mentions techniques

    Court métrage

    Genre(s) :

    Fiction

    Sous-genres :

    Drame

    Langue de tournage :

    Français

    EOF :

    Inconnu

    Nationalité :

    100% français

    Année de production :

    1932

    Durée :

    51 min

    Type de couleur(s) :

    Noir & blanc

    Cadre :

    1,33

    Format son :

    Mono