En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]

À propos d'une rivière

Un Court métrage de Georges Franju

Produit par Procinex

Année de production : 1955

    Synopsis

    Les moindres détails de la pêche au saumon : les leurres, le hameçon, la détermination du pêcheur dont il fait preuve quand il aiguise cet hameçon, avance dans l'eau pour lancer sa ligne, sa concentration, l'attente, puis à nouveau sa détermination lorsqu'il déclare au saumon qu'il le poursuivra jusqu'au pied des Pyrénées... Le film poursuit sur le cycle de vie de l'espère, et sur le braconnage.

    Acteur

    Production et distribution

    Production Déléguée :

    Procinex

    Propos

    (...) Un film plus proche de l'esthétisme "coup-de-poing" qui a fait la réputation de Franju depuis Le Sang des bêtes, notamment lors d'un plan où un saumon fraîchement pêché est brutalement tué à coups de pierre. Cependant, le film, plus connu dans les années 50 sous le titre Le Saumon atlantique, donne aussi une vision romantique de la pêche aux saumons grâce au cadre fictionnel d'un "enfant-pêcheur" qui parvient à accomplir son rêve d'enfance en devenant lui-même pêcheur, ce qui permet à Franju de mettre en parallèle les cycles de vies humaine et animale. Au début du film, le garçon suit jusqu'à la rivière proche un adulte muni de son attirail de pêche, l'observe à la dérobée, fasciné, et doit abandonner cette vision de liberté et de savoir-faire adultes pour retrouver son petit poisson. Le soir du même jour, il écoute au coin du feu, de nouveau captivé, le récit décrivant le périple du saumon de rivière qui rejoint la mer puis remonte le cours d'eau afin de se reproduire. Ce récit est la partie véritablement documentaire du film, introduite par une fermeture à l'iris clôturant la mise en place de la narration et se concluant par l'image du vieil homme et de l'enfant auprès du feu qui disparaissent en fondu pour ne laisser voir que des chaises vides, alors qu'à l'écran apparaissent les mots "Je suis devenu pêcheur de saumon" : le pêcheur des séquences suivantes est ainsi identifié comme l'enfant, devenu adulte, ayant réalisé son rêve.

    © Kate Ince, "Georges Franju : Au-delà du fantastique", ed. L'Harmattan, p. 28

    Générique détaillé (6)

    Assistants à la réalisation :

    Roland Coste, Michel Worms

    Scénaristes :

    Georges Franju, Michel Duborgel

    Auteur de la musique :

    Henri Crolla

    Producteur :

    Claude Jaeger

    Directeur de la photo :

    Quinto Albicocco

    Narrateur :

    Marcel Laporte

    Mentions techniques

    Court métrage

    Genre(s) :

    Documentaire, Fiction

    Thèmes :

    Nature, Faune

    Langue de tournage :

    Français

    EOF :

    Inconnu

    Nationalité :

    100% français

    Année de production :

    1955

    Durée :

    25 min

    Numéro de visa :

    16550

    Visa délivré le :

    31/12/1955

    Formats de production :

    35 mm

    Type de couleur(s) :

    Noir & blanc

    Format son :

    Mono