En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]
Le Bleu des origines

Le Bleu des origines

Un Court métrage de Philippe Garrel

Produit par GIE Philippe Garrel

Année de production : 1978

    Synopsis

    Au sommet d'un parisien édifice de style néo-classique, un homme (Philippe Garrel), puis une femme (Nico), leurs longs cheveux agités par le vent. Elle parcourt des feuillets dactylographiés. Il montre le ciel, l'infini. Ailleurs, derrière une caméra, il filme. Une autre femme (Zouzou) se coiffe devant un miroir, se met à la fenêtre. Dans les jardins du Palais-Royal, Nico ramasse un gravillon. Zouzou, à sa table, fume et parle. Nico marche, écrit, lit à la bougie, brûle des allumettes... Zouzou... Ensemble elles regardent des photographies dans un album... Garrel filme...

    © Fiches du Cinéma

    Acteurs (4)

    Production et distribution (2)

    Production Déléguée :

    GIE Philippe Garrel

    Distribution France :

    Hors Champ

    Propos

    Nous retrouvons dans cette réalisation le désir que Philippe Garrel a de tourner ses films seul (le film muet : absence d'ingénieur du son, pas de cellule photoélectrique : absence du directeur de la photographie). Le Bleu des origines nous replonge dans le cinéma d'antan. Noir et blanc de la pellicule légèrement lavé, inscription des acteurs dans le décor, mouvements saccadés de personnages dus au rythme de la manivelle. Nous sommes à nouveau le 28 décembre 1895 au Grand Café, boulevard des Capucines !

    A travers ce parti pris de mise en scène, le film est profondément inscrit dans le temps présent. A une époque où certains jeunes se posent la question de l'origine et du futur, de l'insertion dans la société de consommation et, par contrecoup, de l'acceptation ou du refus d'un schéma culturel imposé par celle-ci, Garrel entreprend, à partir des relations qu'il privilégie, de redécouvrir des valeurs oubliées. Le temps vécu, la connaissance de "l'autre" et la communication avec les êtres et les choses. Pour cela, il prend des actions simples de la vie quotidienne qu'il enregistre en temps réel (plans longs centrés sur le mouvement ou la ficité des personnages).

    Ce récit éclaté n'en demeure pas moins une quête qui vise la recherche d'identité. Recherche d'identité de l'auteur lui-même et de ses interprètes (...)

    © Jean-Pierre Bertin-Maghit, "La Saison Cinématographique 79"

    Photos (3)

    Générique détaillé (4)

    Producteur :

    Philippe Garrel

    Directeur de la photo :

    Philippe Garrel

    Scénariste :

    Philippe Garrel

    Monteur :

    Philippe Garrel

    Mentions techniques

    Court métrage

    Genre(s) :

    Expérimental

    Autre pays coproducteur :

    France

    EOF :

    Inconnu

    Nationalité :

    100% français (France)

    Année de production :

    1978

    Durée :

    45 min

    Formats de production :

    35 mm

    Type de couleur(s) :

    Noir & blanc