En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]
La Boulangère de Monceau

La Boulangère de Monceau

Un Court métrage de Éric Rohmer

Produit par Les Films du Losange

Année de production : 1963

  • Sommaire

Acteurs (5)

Production et distribution

Production Déléguée :

Les Films du Losange

Synopsis

Un jeune homme, dans le quartier de la rue de Levis, a rencontré la jeune femme de sa vie, mais il n'ose l'aborder. Il la revoit chaque jour et puis, sans raison, ces rencontres cessent. Le jeune homme arpente les rues en vain. Il a l'habitude d'acheter des gâteaux dans une boulangerie et entreprend de séduire la serveuse. Le jour où elle consent à lui donner un rendez-vous, le jeune homme revoit "la femme de sa vie", alitée pendant trois semaines, à cause d'une fracture. Peu après, ils se marieront et la boulangère sera oubliée.

© Fiches du Cinéma

Propos

Tandis que le narrateur est à la recherche d'une femme, il en rencontre une autre qui accapare son affection jusqu'au moment où il retrouve la première. C'est sur ce schéma que seront construits les six Contes moraux. Dans le premier, cette structure s'expose le plus clairement, du fait de la simplicité et de la concision de l'histoire.

L'action et le périmètre parcouru étant réduits au minimum, c'est la voix off du narrateur qui occupe le coeur du film. En moins d'une demi-heure, le réalisateur arrive à dévoiler, au-delà de la fadeur apparente du séducteur, un tempérament joueur, arrogant, manipulateur. Ce personnage aimant à (se) raconter des histoires est le prototype du héros rohmérien. Il ne cessera de jalonner l'univers de ce cinéaste qui dit : " On ne ment pas assez souvent au cinéma".

© Claire Vassé

Source : cineclubdecaen.com

Photos (6)

Générique détaillé (6)

Producteur délégué :

Barbet Schroeder

Scénariste :

Éric Rohmer

Directeur de la photo :

Bruno Barbay

Assistant à la réalisation :

Jean-Louis Comolli

Voix :

Bertrand Tavernier

Monteurs :

Jackie Raynal, Éric Rohmer

Mentions techniques

Court métrage

Genre(s) :

Fiction

Sous-genres :

Comédie dramatique

Langue de tournage :

Français

Autre pays coproducteur :

France

EOF :

Inconnu

Nationalité :

100% français (France)

Année de production :

1963

Durée :

26 min

Formats de production :

16 mm

Type de couleur(s) :

Noir & blanc

Cadre :

1,37

Format son :

Mono

Interdiction :

Aucune

Affiches (2)

Réalisateur

Sélections en festivals (2)