En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]
Maxime

Maxime

Un Long métrage de Henri Verneuil

Produit par Les Films Raoul Ploquin

Sortie en France : 26/11/1958

  • Sommaire

Acteurs (34)

Production et distribution (3)

Production Déléguée :

Les Films Raoul Ploquin

Distribution France :

Cocinor

Exportation / Vente internationale :

TF1 Studio (ex-TF1 International)

Diffusions TV : Cumulé

Diffusions TV : détail par pays

Synopsis

1914. Hubert Treffujean, jeune célibataire riche, cynique, mal élevé et un peu ivrogne, mène la vie à grandes guides. Pour lui éviter les bévues, les rebuffades des femmes délicates, il a auprès de lui une sorte de factotum supérieur, Maxime, vieux Parisien spirituel, ironique et philosophe que les femmes et les chevaux ont ruiné et qui vit au jour le jour des « cadeaux » d'Hubert et des commissions des fournisseurs. Hubert est tombé amoureux d'une femme belle, élégante et hautaine, Jacqueline Monneron. Il charge Maxime de lui « arranger » un rendez-vous. Maxime rencontre Jacqueline. La jeune femme ne veut pas entendre parler d'Hubert, dont le seul nom la hérisse mais, par contre, elle n'est pas insensible au charme de Maxime et tous deux ne tardent pas à s'avouer leur amour et à devenir amants. Maxime a caché à Jacqueline qu'il vit d'expédients et, devant faire face à des obligations sans nombre pour garder la jeune femme, il voit fondre rapidement ses maigres ressources. Un jour, voulant surprendre Maxime chez lui, Jacqueline a la révélation de sa pauvreté. Elle prend pour un surcroît de passion son premier mouvement de pitié mais le jour vient où elle ne voit plus en Maxime qu'un monsieur d'âge mûr, charmant mais incapable de lui assurer la vie brillante à laquelle elle ne peut renoncer. Et Hubert, qui, depuis des mois, s'efforçait de profiter des leçons de Maxime, est devenu un garçon sobre, sérieux, aimable. Il a trente ans. Il est beau. Il est riche. C'est lui que maintenant Jacqueline aime. Maxime, stoïque, ne laissera pas paraître que ce grand amour - le dernier qu'il aura connu - a ravagé son coeur. Il laissera partir Jacqueline - en grand seigneur.

© Fiches du Cinéma

Générique détaillé (17)

Assistants à la réalisation :

Michel Wyn, Jean Becker

Producteurs :

Raoul Ploquin, Ignace Morgenstern

Directeur de la photo :

Christian Matras

Cadreur :

Gilbert Chain

Monteur :

Gabriel Rongier

Scripte :

Lucile Costa

Assistant décorateur :

Robert Luchaire

Costumières :

Rosine Delamare, Blanche Van Parys

Régisseur général :

Jacques Serres

Auteur de l'œuvre originale :

Henri Duvernois

Scénaristes :

Henri Jeanson, Albert Valentin, Henri Verneuil

Ingénieur du son :

Antoine Petitjean

Directeur de production :

Jean Mottet

Assistante monteuse :

Andrée Davanture

Décorateur :

Robert Clavel

Auteur de la musique :

Georges Van Parys

Photographe de plateau :

Marcel Bouguereau

Mentions techniques

Long métrage

Genre(s) :

Fiction

Sous-genres :

Comédie

Langue de tournage :

Français

Autre pays coproducteur :

France

EOF :

Inconnu

Nationalité :

100% français (France)

Année de production :

1958

Sortie en France :

26/11/1958

Durée :

2 h 4 min

Etat d'avancement :

Sorti

Numéro de visa :

20463

Visa délivré le :

05/09/1958

Agrément :

Inconnu

Formats de production :

35 mm

Type de couleur(s) :

Noir & blanc

Cadre :

1,37

Format son :

Mono

Affiches (2)

Réalisateur