En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]
Tous peuvent me tuer

Tous peuvent me tuer

Un Long métrage de Henri Decoin

Produit par Sofradis

Sortie en France : 06/12/1957

    Synopsis

    Cinq hommes préparent un hold-up. Ce sont Cyril Glad, ancien légionnaire, fils d'une grande famille ; Antoine Lefebure, camelot, qui va faire ce grand coup pour épouser la petite fleuriste Isabelle ; Folco Luigi, barman peureux mais qui veut avoir un bar à lui ; Karl Herman, veilleur de nuit dans une distillerie, un rêveur ; Gaston Berlloux, ancien professeur de philosophie. Aussitôt après le vol, ils cachent leur magot et vont se constituer un alibi en pénétrant par effraction dans la distillerie où travaille Herman ; ils s'enivrent jusqu'à l'arrivée de la police qui les arrête. L'affaire a été soigneusement montée. Les cinq hommes sont condamnés à un an de prison et l'on ne peut soupçonner qu'ils sont les auteurs du hold-up pratiqué quelques instants plus tôt ! Quand ils sortiront, les choses se seront tassées et ils pourront en toute quiétude récupérer leur magot. Les voici tous les cinq dans la même prison. Mais trois mois plus tard, Herman tombe d'une galerie : suicide, concluent les enquêteurs. Un peu plus tard, Gaston est trouvé pendu dans les douches. Les trois qui restent commencent à se surveiller, ce qui n'empêche pas Luigi d'être écrasé par un monte-charge. Cyril et Tony se mettent à se haïr, jusqu'au jour où Cyril est grièvement blessé d'un coup de couteau. Tony reste seul. Il sait qu'il n'est pas le coupable, mais il sait aussi que son tour va venir avant la date de sa libération, c'est-à-dire avant sept jours. Un seul moyen d'échapper à la peur et à l'assassin : s'évader. S'il ne le fait pas, « tous peuvent le tuer » car il peut suspecter tous les autres détenus dont l'un est à coup sûr au courant du secret du hold-up et cherche à provoquer ses confidences. L'évasion de Tony est possible grâce à la complicité du coiffeur de la prison qui circule librement à l'intérieur du bâtiment. Mais c'est justement lui l'assassin. Une lutte sauvage oppose les deux hommes au moment où, en possession du secret, l'autre va abattre Tony. L'assassin est tué. Une fois libre, Tony rejoint Isabelle et ils restituent le magot volé.

    © Fiches du Cinéma

    Acteurs (23)

    Production et distribution (4)

    Production Déléguée :

    Sofradis

    Exportation / Vente internationale :

    Editions René Château

    Production Étrangère :

    Da Ma Produzione

    Distribution France :

    Sofradis

    Générique détaillé (10)

    Assistants à la réalisation :

    Michel Deville, Edmond Agabra

    Dialoguiste :

    Albert Simonin

    Scénariste :

    André Versini

    Ingénieur du son :

    Julien Coutellier

    Décorateur :

    Raymond Gabutti

    Adaptateurs / Dialoguistes :

    André Versini, Henri Decoin, Albert Simonin

    Producteur :

    Georges Sénamaud

    Directeur de la photo :

    Pierre Montazel

    Monteur :

    Claude Durand

    Auteur de la musique :

    Jean Marion

    Mentions techniques

    Long métrage

    Genre(s) :

    Fiction

    Sous-genres :

    Thriller, Suspense

    Langue de tournage :

    Français

    Origines :

    France, Italie

    EOF :

    Inconnu

    Nationalité :

    Majoritaire français (France, Italie)

    Année de production :

    1957

    Sortie en France :

    06/12/1957

    Durée :

    1 h 42 min

    Etat d'avancement :

    Sorti

    Numéro de visa :

    18017

    Visa délivré le :

    13/08/1957

    Agrément :

    Inconnu

    Formats de production :

    35 mm

    Type de couleur(s) :

    Noir & blanc

    Cadre :

    2,35

    Format son :

    Mono