En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]
L'une chante, l'autre pas

L'une chante, l'autre pas

Un Long métrage de Agnès Varda

Produit par Ciné-Tamaris

Sortie en France : 09/03/1977

  • Sommaire

Acteurs (14)

Production et distribution (5)

Production Déléguée :

Ciné-Tamaris

Productions Étrangères :

Paradise Films, Population Films

Distribution France :

Gaumont

Coproduction :

INA - Institut National de l'Audiovisuel

Exportation / Vente internationale :

Roissy Films

Diffusions TV : Cumulé

Diffusions TV : détail par pays

Synopsis

Deux jeunes filles vivent à Paris en 1962. Pauline, dite Pomme (17 ans), étudiante, rêve de quitter sa famille pour devenir chanteuse. Suzanne (22 ans) s’occupe de ses deux enfants et fait face aux drames du suicide de leur père. La vie les sépare ; chacune vit son combat de femme. Pomme est devenue chanteuse dans un groupe militant et itinérant après avoir vécu une union difficile en Iran. Suzanne est sortie de sa misère et travaille au Planning familial. Dix ans plus tard, elles se retrouvent au cours d’une manifestation féministe. A la fin de cette chronique, on les retrouve ensemble, à nouveau, avec leurs enfants qui ont grandi.

Propos

Point de vue

 "S'il y a une lutte racontée dans ce film c'est celle pour la contraception, pour la liberté sexuelle ou corporelle des femmes. Dans l'histoire de cette lutte, le procès de Bobigny - qui a abouti à la loi Simone Veil autorisant la contraception - est plus important que 68." Agnès Varda

Chassés-croisés de deux destins de femmes faisant l'apprentissage de leur féminité et de leur autonomie. En 1962, Pauline, une étudiante de dix-sept ans rêvant de quitter sa famille pour devenir chanteuse, rencontre Suzanne, une jeune femme enceinte de son troisième enfant qu'elle ne veut pas garder. Pauline l'aide à trouver l'argent nécessaire pour avorter, puis leurs chemins se séparent et chacune vit son combat de femme. Des années plus tard, elles se retrouvent ...

L'une chante… est sorti la même année que le documentaire Daguerréotypes, réalisé par Agnès Varda dans sa rue du 14e arrondissement de Paris. Si différents que soient les deux films, on y retrouve aujourd'hui avec bonheur le même regard, posé avec tendresse et acuité, sur une France désormais disparue. Du prologue années 60 aux retrouvailles inopinées des deux héroïnes, dix ans plus tard, devant les portes du tribunal de Bobigny - avec l'apparition de l'avocate Gisèle Halimi, jouant son propre rôle dans ce qui fut le procès politique de l'avortement -, cette chronique d'une amitié sur fond de féminisme utopique n'a pourtant rien d'un chromo nostalgique. Bien sûr, la partition fait la part belle au "message", d'abord à travers les chansons de Pauline, devenue Pomme, écrites par la cinéaste elle-même. Mais au-delà de sa ferveur militante, Agnès Varda restitue avec beaucoup de justesse et de grâce l'esprit de l'époque, les espoirs d'une génération qui voulut changer la vie, l'amour, la famille. Valérie Mairesse, spécialement drôle, belle et culottée, convertirait le plus rétrograde des phallocrates à cette cause.

Source : arte.tv

Sélections dans les festivals :

1977 : Grand Prix du Festival de Taormina, New York Film Festival (Opening Night), Londres

1978 : Ottawa, San Sébastien, Los Angeles

1995 : Visa pour Varda au Musée du Cinéma de Moscou

Générique détaillé (11)

Scénariste :

Agnès Varda

Ingénieur du son :

Henri Morelle

Assistante opérateur :

Nurith Aviv

Assistant monteur :

Françoise Thevenot

Décoratrice :

Franckie Diago

Costumière :

Franckie Diago

Directeur de la photo :

Charlie Van Damme

Assistants son :

Jacques Bissières, Jesus Navarro

Monteuses :

Joële Van Effenterre, Patricia Mazuy

Scripte :

Alice Chazelles

Auteur de la musique :

François Wertheimer

Mentions techniques

Long métrage

Genre(s) :

Fiction

Sous-genres :

Comédie dramatique

Thèmes :

Féminité, Amitié, Destin

Langue de tournage :

Français

Origines :

France, Belgique, Curaçao

EOF :

Inconnu

Nationalité :

Majoritaire français (France, Belgique, Curaçao)

Année de production :

1976

Sortie en France :

09/03/1977

Durée :

2 h

Etat d'avancement :

Sorti

Numéro de visa :

45.275

Visa délivré le :

07/03/1977

Agrément :

Inconnu

Formats de production :

35 mm

Type de couleur(s) :

Couleur

Cadre :

1,66

Interdiction :

Aucune