En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]
La Femme infidèle

La Femme infidèle

Un Long métrage de Claude Chabrol

Produit par Les Films La Boëtie

Sortie en France : 22/01/1969

    Synopsis

    Charles est un bourgeois de quarante ans qui vit dans la tranquilité d'une demeure presque campagnarde avec sa femme Hélène et son fils Michel, un brillant sujet de 10 ans. C'est presque le bonheur parfait. Pourtant un jour Charles se trouve devant cette évidence quasi terrifiante pour lui ; sa femme le trompe. Il engage un détective qui donne à Charles l'identité et l'adresse de l'amant...

    Acteurs (17)

    Production et distribution (4)

    Production Déléguée :

    Les Films La Boëtie

    Exportation / Vente internationale :

    Artedis

    Diffusions TV : Cumulé

    Diffusions TV : détail par pays

    Propos

    Point de vue

    Le plus parfait des "drames bourgeois" tournés par Chabrol dans les années 60.

    La séquence initiale introduit dans un monde bourgeois où règne un bonheur féerique avec famille unie de la grand-mère au petit-fils, chaumière (toit de chaume), fleurs et impression vaporeuse rendue par un filtre sur une caméra qui s'approche doucement des personnages.

    Ce bonheur est acquis au prix d'un cérémonial convenu : "Le moindre changement dans mon mode de vie pourrait troubler cette harmonie" dit ainsi Charles lorsque sa mère lui propose de faire du sport. Les dissonances musicales et le brusque changement d'échelle, fugitif, entre deux plans moyens, révélant Hélène surprise au téléphone sera le déclencheur des soupçons de Charles.

    Le soir, même cérémonial bien réglé, le jeune Michel lit une bande dessinée, alors que le père va jusqu'à apprécier, à la télévision, un interlude sur des verres en cristal. Scène remarquable du couché où les corps sans désir ne veulent pas se toucher.

    Le meurtre n'est pas prémédité, c'est une pulsion qui ne peut être contenue par les épaisseurs de civilités bourgeoises dont s'est entouré Charles : "Je ne peux plus" dit-il dans un souffle. Le blocage mental conduit à la crispation expressionniste puis à la libération de la pulsion et au meurtre.

    Hélène ne peut que regretter cette "égratignure" au déroulement de sa vie bourgeoise et garde ainsi intacte son envie de vivre anesthésiante avec son mari.

    © Jean-Luc Lacuve le 27/06/2009.

    Source : cineclubdecaen.com

    Générique détaillé (15)

    Producteur délégué :

    André Genoves

    Scénariste :

    Claude Chabrol

    Directeur de la photo :

    Jean Rabier

    Cadreur :

    Claude Zidi

    Monteur :

    Jacques Gaillard

    Auteur de la musique :

    Pierre Jansen

    Costumier :

    Maurice Albray

    Régisseurs généraux :

    Alain Belmondo, Patrick Delauneux

    Assistants à la réalisation :

    Jean-François Detré, Jacques Fansten

    Producteur étranger :

    Felice Testa Gay

    Ingénieur du son :

    Guy Chichignoud

    Directeur de production :

    Georges Casati

    Scripte :

    Aurore Chabrol

    Chef décorateur :

    Guy Littaye

    Photographe de plateau :

    Pierre Zucca

    Mentions techniques

    Long métrage

    Genre(s) :

    Fiction

    Sous-genres :

    Drame

    Thèmes :

    Couple

    Langue de tournage :

    Français

    Origines :

    France, Italie

    EOF :

    Inconnu

    Nationalité :

    Majoritaire français (France, Italie)

    Année de production :

    1968

    Sortie en France :

    22/01/1969

    Durée :

    1 h 30 min

    Etat d'avancement :

    Sorti

    Numéro de visa :

    34585

    Visa délivré le :

    26/12/1989

    Agrément :

    Inconnu

    Formats de production :

    35 mm

    Type de couleur(s) :

    Couleur

    Cadre :

    1,66

    Format son :

    Mono