En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]
L'Amour par terre

L'Amour par terre

Un Long métrage de Jacques Rivette

Produit par La Cecilia

Sortie en France : 17/10/1984

    Synopsis

    Charlotte et Emily, deux jeunes actrices, sont plus qu'amies : elles sont complices. Lors d'une représentation privée, elles sont remarquées par un auteur dramatique célèbre : Clément. Elles se retrouvent chez lui pour concrétiser le contrat qui leur a été proposé. Un étrange personnage, Paul, qui se dit magicien et familier de Clément, va les séduire l'une après l'autre ; chassés-croisés, rebondissements et intrigues qui se nouent en coulisses, aboutiront à la représentation finale de la pièce, pour laquelle Clément avait engagé les jeunes filles, devant ses invités.

    Acteurs (11)

    Production et distribution (3)

    Production Déléguée :

    La Cecilia

    Distribution France :

    Gaumont

    Exportation / Vente internationale :

    Celluloid Dreams

    Diffusions TV : Cumulé

    Diffusions TV : détail par pays

    Propos

    Jacques Rivette, note d'intention :
    « Il s'agit, on le devine, d'une comédie dont les éléments essentiels sont un chassé-croisé amoureux entre quatre personnages, Charlotte, Emily, Clément et Paul, et le mystère d'une disparition - qu'on apprendra par la suite - d'un cinquième personnage, une jeune femme – appelons-la provisoirement Béatrice - qui fut successivement la compagne de Paul et celle de Clément. La pièce que Clément veut faire représenter dans ses propres appartements concerne cette disparition. Quant au sujet même du film, il serait la confrontation, à travers la rivalité de Paul et de Clément, entre le théâtre et la magie. Si l'on veut des références, le film se souvient à la fois de La Règle du jeu de Renoir et des dernières pièces de Pirandello. De même que Clément a voulu sa pièce partiellement aléatoire, pour en modifier éventuellement in extremis le cours, le mode de récit choisi est aléatoire. Il se compose comme un jeu de cartes, dont on connaît les figures maîtresses, dont l'as est caché et le joker mobile, et qu'on se réserve de distribuer diversement. »

    Dans l'oeuvre de Jacques Rivette, L'Amour par terre représente un tournant : tournant amorcé à partir du Pont du Nord, qui livre en quelque sorte le "testament" d'une époque, les années soixante-dix, d'un point de vue autant politique, "historique", que personnel ; et tournant, après plusieurs années de silence, amorcé par Rivette qui change de troupe, en commençant à travailler avec le scénariste Pascal Bonitzer. De ce point de vue, L'Amour par terre est déjà assez exemplaire des films que Rivette et Bonitzer écriront ensemble et il en livre même, de manière presque ironique ou agrandie, le "mode d'emploi" : comme la représentation de théâtre en appartement sur laquelle s'ouvre le film, L'Amour par terre s'amuse à pervertir les règles des comédies de boulevard et joue à ciseler les dialogues (presque à la Guitry), avec une sorte de sécheresse de ton qui était plutôt absente des films des années soixante-dix écrits avec le rêveur et lunaire Eduardo de Gregorio. Mais surtout, L'Amour par terre livre un mode d'emploi de la "méthode Rivette", à travers le personnage énigmatique et fascinant de Roquemaure, sorte de concentré du metteur en scène rivettien : à la fois omniprésent et en fuite, omniscient et ignorant, dictateur et improvisateur, manipulateur et ingénu, odieux et touchant, Roquemaure, interprété par Jean-Pierre Kalfon qui reprend, après L'Amour fou, un rôle de metteur en scène de théâtre censé être le double évident et secret du cinéaste, est plus une ligne de fuite que la clef d'une énigme (qu'est-ce que la mise en scène ?). Telle Bulle Ogier dans La Bande des quatre, il a "le sens du mystère" et il possède l'intelligence qui consiste à abandonner ses acteurs au jeu qu'il a lui-même initié, jeu de la vie autant que de la fiction (et l'on sait qu'à ce jeu, évidemment, personne, pas même le plus mélancolique des metteurs en scène, ne connaît le dénouement).

    « L'Amour par terre durait 2h50, et aucun distributeur n'en a voulu. Finalement Gaumont a dit d'accord mais à 2 heures. Je l'ai coupé par blocs entiers. La vraie version est inédite, je suis heureux que le coffret DVD qui doit sortir cet automne permette enfin de la montrer. (...) Le travail sur plusieurs versions est amusant quand les films s'y prêtent. C'est le cas de ceux dont le thème est la représentation théâtrale ou picturale, alors que ceux bâtis sur un ressort dramatique, comme Secret Défense, ne le supporteraient pas. L'existence de plusieurs versions intrigue, mais c'est un phénomène très fréquent au cinéma, c'est quasiment une constance dans le muet. »

    Jacques Rivette, Le Monde, 23 avril 2002, entretien avec Jean-Michel Frodon.

    ---

    Avant la sortie du DVD (durée du film : 170 minutes), n'avait été distribuée qu'une version "raccourcie" par Jacques Rivette et Nicole Lubtchansky d'une durée de 120 minutes

    Source : cineclubdecaen.com

    Générique détaillé (16)

    Productrice déléguée :

    Martine Marignac

    Scénaristes :

    Jacques Rivette, Pascal Bonitzer, Marilu Parolini, Suzanne Schiffman

    Ingénieur du son :

    Pierre Gamet

    Assistants opérateurs :

    Caroline Champetier, Christophe Pollock

    Monteur :

    Nicole Lubtchansky

    Bruiteur :

    Jonathan Liebling

    Directeur artistique :

    Roberto Plate

    Photographe de plateau :

    Moune Jamet

    Assistants à la réalisation :

    Pascal Deux, Suzanne Schiffman

    Directeur de la photo :

    William Lubtchansky

    Assistant son :

    Bernard Chaumeil

    Attachée de presse (film) :

    Danielle Gain

    Scripte :

    Lydie Mahias

    Costumière :

    Renée Renard

    Mixeur :

    Gérard Lamps

    Régisseurs généraux :

    Gilles Loutfi, Pierre Wallon

    Mentions techniques

    Long métrage

    Genre(s) :

    Fiction

    Sous-genres :

    Drame

    Langue de tournage :

    Français

    EOF :

    Inconnu

    Nationalité :

    100% français

    Année de production :

    1984

    Sortie en France :

    17/10/1984

    Durée :

    2 h 5 min

    Etat d'avancement :

    Sorti

    Numéro de visa :

    57.246

    Visa délivré le :

    31/07/1984

    Agrément :

    Inconnu

    Formats de production :

    35 mm

    Type de couleur(s) :

    Couleur

    Cadre :

    1,85

    Format son :

    Mono

    Affiches (1)

    Réalisateur

    Sélections en festivals

    Mostra internationale de cinéma de Venise - 1984

    Mostra internationale de cinéma de Venise (Italie, 1984)

    Sélection

    Compétition Officielle