Découvrez le meilleur du jeune cinéma français, partout dans le monde !

 

MyFrenchFilmFestival, c'est parti !

 

Découvrez le meilleur du jeune cinéma français, partout dans le monde !

 

MyFrenchFilmFestival, c'est parti !

 

Découvrez le meilleur du jeune cinéma français, partout dans le monde !

 

MyFrenchFilmFestival, c'est parti !

 

Découvrez le meilleur du jeune cinéma français, partout dans le monde !

 

MyFrenchFilmFestival, c'est parti !

 

Découvrez le meilleur du jeune cinéma français, partout dans le monde !

 

MyFrenchFilmFestival, c'est parti !

 

Découvrez le meilleur du jeune cinéma français, partout dans le monde !

 

MyFrenchFilmFestival, c'est parti !

 

Découvrez le meilleur du jeune cinéma français, partout dans le monde !

 

MyFrenchFilmFestival, c'est parti !

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]
À mort l'arbitre

À mort l'arbitre

Un Long métrage de Jean-Pierre Mocky

Produit par RTZ Productions, Lira Films, TF1 Films Production

Sortie en France : 22/02/1984

  • Sommaire

Acteurs (37)

Production et distribution (3)

Productions Déléguées :

RTZ Productions, Lira Films, TF1 Films Production

Distribution France :

Planfilm

Exportation / Vente internationale :

TF1 Studio (ex TF1 International)

Diffusions TV : Cumulé

Diffusions TV : détail par pays

Synopsis

Les personnages qui deviennent les héros du récit sont d'habitude des gens calmes. Mais ce soir, ce sont des supporters, donc des passionnés. Quand on contrarie un passionné, il s'énerve et s'il est en groupe, il se laisse mener. Nos supporters déçus vont s'en prendre à l'arbitre et à sa compagne. Ce qui n'est d'abord qu'une réaction bruyante va dégénérer et rien ne pourra endiguer le torrent. Tout le groupe sera entraîné dans une suite d'incidents qui, progressivement, le conduira à une violente tragédie.

Propos

Serrault par Mocky :
"Vous savez, cela fait longtemps que je pense que les acteurs comiques sont aussi d'excellents acteurs dramatiques. Les exemples classiques sont Fernandel, Bourvil et Raimu (...). Quant au personnage de Serrault dans A mort l'arbitre !, il est un peu comparable à Robert Le Vigan dans Goupi Mains rouges, c'est-à-dire un personnage d'exception."

Jean-Pierre Mocky a déclaré qu'il voulait dédier son film "à tous ceux qui meurent pour rien" et décrire dans le temps même de l'histoire (puisque le film a exactement la durée de cette poursuite qui se déroule après le match) le phénomène de la colère non préméditée chez des gens tout à fait moyens et ordinaires tels que Rico et sa bande. " Un de ces films qui démarrent comme une comédie et se terminent en tragédie".

Le club des supporters du F.C. Rouen a fourni l'essentiel de la figuration.

Source : jpierre.mocky.free.fr

Générique détaillé (15)

Producteur délégué :

Raymond Danon

Auteur de l'œuvre originale :

Alfred Draper

Scénaristes :

Jean-Pierre Mocky, Jacques Dreux

Ingénieurs du son :

Lucien Yvonnet, Luc Perini

Monteurs :

Catherine Renault, Jean-Pierre Mocky

Décorateur :

René Loubet

Chanteuse :

Viktor Lazlo

Musique additionnelle :

Gioacchino Rossini

Assistants à la réalisation :

Éric Le Roy, François Crozade, Étienne Mery, Pierre Sénélas

Producteurs exécutifs :

Daniel Deschamps, Maurice Illouz

Directeur de la photo :

Edmond Richard

Cadreur :

Jacques Mironneau

Assistantse monteuses :

Christine Noël, Bénédicte Teiger

Auteur de la musique :

Alain Chamfort

Costumière :

Laurence Levy

Mentions techniques

Long métrage

Genre(s) :

Fiction

Sous-genres :

Drame, Suspense

Thèmes :

Sport

Langue de tournage :

Français

EOF :

Inconnu

Nationalité :

100% français

Année de production :

1984

Sortie en France :

22/02/1984

Durée :

1 h 22 min

Etat d'avancement :

Sorti

Numéro de visa :

57.760

Visa délivré le :

28/02/1984

Agrément :

Inconnu

Formats de production :

35 mm

Type de couleur(s) :

Couleur

Format son :

Mono