En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]
Le Cinquième Empire

Le Cinquième Empire

Un Long métrage de Manoel de Oliveira

Sortie en France : 04/05/2005

  • Sommaire

Acteurs (14)

Production et distribution (4)

Coproduction :

Gemini Films

Exportation / Vente internationale :

Gemini Films

Production Étrangère :

Madragoa Filmes

Distribution France :

Gemini Films

Sorties à l'international

PaysDistributeurAcheteurDate de sortie

Voir tout

Voir moins

Désolé, aucun résultat ne correspond à votre recherche.

Diffusions TV : Cumulé

Diffusions TV : détail par pays

Synopsis

Projetant de créer un empire portugais, dom Sebastiao part combattre au nom du Christ en Afrique. Il affronte en 1578 un sultan musulman lors de la bataille d'Alcacer Quibir, mais disparaît mystérieusement sans laisser de traces... Cette disparition tragique donne naissance ainsi au mythe du roi caché. Au Portugal, ce mythe du héros se traduit par la venue du roi sur son cheval blanc, un matin brumeux. Son retour a un but ultime : préserver l'humanité contre le mal.
Dom Sebastiao dans son château conceptualise l'idée d'empire portugais chrétien. Dans cette perspective, il voit dans son destin un départ imminent vers l'Afrique afin d'étendre son empire.

Propos

Analyse du film

Ironie de l'histoire : le plus déplorable sans doute des rois portugais qui, par son obstination têtue et délirante, va déclencher la perte de l'indépendance de la nation, sera aussi celui qui sera élevé au rang de mythe. Il sera garant de l'espoir d'une paix définitive entre les hommes. Disparu, caché, le roi, selon la légende, reviendra sur son cheval blanc, un matin brumeux et préservera l'humanité contre le mal.

En restant cantonné dans le château pour ne suivre que la prise de décision définitive de Sebastiano sans monter la bataille d'Alcazar Quivir, Oliveira fait le choix d'un film mental. Toutes les dernières séquences notamment sont consacrées à la discussion entre Sabastiano et le cordonnier céleste : l'incarnation de son fantasme et de ses peurs. Viendront ensuite les conseillers vus en rêve et les rois de sa dynastie : Sebastiano se fera ainsi adouber par son grand-père Charles Quint. Cette séquence consacre la victoire définitive de l'ombre sur la lumière. Cette dernière étant, si l'on veut, symbolisée par sa grand-mère, l'épouse de Charles Quint qui, comme les conseillers, essaie en vain de dissuader Sebastiano de son projet fou.

Avec une grande économie de moyens, Oliveira réussit un film millimétré dans ses plans et maîtrisé de bout en bout sur l'obscurcissement d'un cerveau (pas si éloigné du Ludwig de Visconti) avec sa dose de psychanalyse - le rôle des parents et des grands-parents-.

Le Cinquième empire est inspiré de El Rei Sebastião, une pièce de théâtre de l'écrivain portugais José Régio. Manoel de Oliveira, qui fut un ami de cet auteur, né en 1900 et décédé en 1968, avait déjà porté à l'écran deux de ses oeuvres : Benilde ou a Virgem-Mae en 1974 puis Mon cas en 1986. En 1965, il l'avait filmé dans un court documentaire, As Pinturas do Meu Irmão Júlio : l'écrivain évoquait les toiles de son frère peintre Julio.

Source : cineclubdecaen.com

Photos (2)

Générique détaillé (11)

Assistant à la réalisation :

José Maria Vaz Da Silva

Directrice de la photo :

Sabine Lancelin

Directeur de production :

Alexandre Valente

Monteuse :

Valérie Loiseleux

Décorateur :

Ze Branco

Mixeur :

Jean-Pierre Laforce

Auteur de l'œuvre originale :

José Régio

Ingénieur du son :

Philippe Morel

Attachée de presse (film) :

Matilde Incerti

Scripte :

Júlia Buisel

Costumière :

Isabel Branco

Mentions techniques

Long métrage

Genre(s) :

Fiction

Sous-genres :

Drame, Historique

Origines :

Portugal, France

EOF :

Inconnu

Nationalité :

Minoritaire français (Portugal, France)

Année de production :

2004

Sortie en France :

04/05/2005

Durée :

2 h 7 min

Etat d'avancement :

Sorti

Numéro de visa :

109.802

Visa délivré le :

27/04/2005

Agrément :

Oui

Formats de production :

35 mm

Type de couleur(s) :

Couleur

Cadre :

1,66

Format son :

Dolby SRD