En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]
Palace

Palace

Un Long métrage de Édouard Molinaro

Produit par Wonderland productions, Third wave production

Sortie en France : 23/01/1985

  • Sommaire

Acteurs (14)

Production et distribution (3)

Productions Déléguées :

Wonderland productions, Third wave production

Distribution France :

Parafrance

Production Étrangère :

Rapid film

Diffusions TV : Cumulé

Diffusions TV : détail par pays

Synopsis

Allemagne, 1944. Prisonnier dans un stalag allemand, Robert Morland est réquisitionné pour aller travailler dans un grand h tel. Pianiste, il est chargé de faire l'animation du Palace. En quelques mois, il s'est rendu indispensable à tous, et a même fait la conquête de la directrice de lUh tel, Hanna Bauer. Il n'a qu'une idée en tète : ne pas s'évader et continuer à couler cette existence paisible dans le Palace. Pour Robert, tout serait donc pour le mieux dans le meilleur des mondes, si un jour n'arrivait pas au stalag un nouveau prisonnier : Lucien Morland, le jeune frère de Robert. Héros des forces françaises libres, baroudeur né, Lucien n'a qu'une idée en tête : s'évader et rejoindre son unité pour continuer le combat. Dès lors, entre les deux frères que tout oppose, une formidable bagarre va s'engager...

Propos

Point de vue

Vingt-cinq ans après Le Caporal épinglé, Claude Brasseur retrouve un rôle qui rappelle également celui de Fernandel dans La Vache et le prisonnier. Popote et peinard, il s'oppose à Daniel Auteuil, plus proche, lui, des héros positifs style Steve McQueen dans La Grand Evasion. Bref, voilà du cinéma d'un autre temps, bien troussé par uun réalisateur dont la technicité à tout faire est au point, mais dont l'inspiration est loin de briller de mille feux. Homme des petites subtilités quotidiennes et des marivaudages calfeutrés, Molinaro est plus à l'aise dans des comédies. Peut-être le mélange des genres (comédie, film de guerre, aventures amoureuses) ne lui convenait-il pas ? Toujours est-il que ce film, qui se voit certes sans déplaisir, reste confiné dans une demi-mesure où ne s'assument vraiment ni le solide métier de Molinaro ni ses – réelles – ambitions d'auteur.

© Gilles Colpart, "La Saison Cinématographique 1985".

Générique détaillé (10)

Producteurs délégués :

Jean-Pierre Labrande, Jacques Vuillermin

Scénaristes :

Alain Godard (Succession), Édouard Molinaro

Ingénieur du son :

Philippe Lioret

Monteuse :

Marie-Jo Audiard

Auteur de la musique :

Michel Legrand

Producteur :

Frank Lipsik

Directeur de la photo :

Michael Epp

Directeur de production :

Patrick Millet

Décorateur :

Jacques Bufnoir

Costumier :

Jacques Cottin

Mentions techniques

Long métrage

Genre(s) :

Fiction

Sous-genres :

Comédie sentimentale

Thèmes :

Guerre

Langue de tournage :

Français

Origines :

France, Allemagne

EOF :

Inconnu

Nationalité :

Majoritaire français (France, Allemagne)

Année de production :

1984

Sortie en France :

23/01/1985

Durée :

1 h 35 min

Etat d'avancement :

Sorti

Numéro de visa :

58.762

Visa délivré le :

03/01/1985

Agrément :

Inconnu

Formats de production :

35 mm

Type de couleur(s) :

Couleur

Format son :

Mono