En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]
Tchao Pantin

Tchao Pantin

Un Long métrage de Claude Berri

Produit par Renn Productions

Sortie en France : 21/12/1983

    Synopsis

    Pompiste de nuit, solitaire, alcoolique, Lambert s'est échoué là venant d'on ne sait où. Sa vie, c'est la routine morne de la station-service. Il y végète, la quarantaine usée, le regard absent, comme s'il avait décidé de se retirer du monde. Son destin va rebasculer la nuit où il va rencontrer Bensoussan un jeune dealer, orphelin. Ils vont unir leur solitude. Nuit après nuit, Bensoussan va prendre l'habitude de venir parler avec Lambert. Une relation père-fils s'instaure entre eux, fait de tendresse et de conflits... Jusqu'au jour où Bensoussan se fait descendre par deux tueurs en moto sous le regard impuissant de son nouvel ami. Un besoin de vengeance redonne à Lambert une énergie enfouie, un second souffle, nous dévoilant le "mystère" de ce curieux pompiste, et aussi son "secret". Pour retrouver les assassins de Bensoussan, Lambert se servira d'une marginale - Lola - une punk paumée, qui va s'accrocher à lui.

    Acteurs (10)

    Production et distribution (3)

    Production Déléguée :

    Renn Productions

    Distribution France :

    AMLF

    Exportation / Vente internationale :

    Pathé Distribution

    Box Office : cumulé

    Box Office : chronologie

    Sorties à l'international (2)

    PaysDistributeurAcheteurDate de sortie

    Voir tout

    Voir moins

    Désolé, aucun résultat ne correspond à votre recherche.

    Diffusions TV : Cumulé

    Diffusions TV : détail par pays

    Propos

     Autour du film

        À l'époque du tournage, Coluche sort de son divorce et sombre dans une profonde souffrance personnelle, se sentant responsable du suicide de son ami Patrick Dewaere dont il avait séduit la compagne. Déjà amorcé dans son précédent film La Femme de mon pote, de Bertrand Blier, son jeu d'acteur subit une profonde mutation. Durant le tournage, il incarne un Lambert plein de vérité, cerné par l'alcool et la dépression. Le personnage lui colle tellement à la peau, qu'il garde alors sur lui en permanence (hors tournage) la veste de pompiste.
        Le terme « Tchao pantin », désormais tombé en désuétude, était une expression utilisée au début des années 1980 (l'équivalent pourrait être « Salut mon pote »). Dans le film, cette phrase est dite par Bensoussan à Lambert avant son agression et finalement sa mort.
        Le film donne également une image du Paris crasseux des années 1980 (Barbès, République ou Bastille) aujourd'hui rénové et réhabilité, mais qui a perdu son caractère populaire historique.
        La séquence du concert punk au Gibus (qui s'appelait alors Le Petit Gibus), minuscule salle de concert parisienne connue à l'époque pour être le CBGB's parisien, est réalisée avec le groupe de punk des années 1980, Gogol 1er et La Horde.
        Ce n'est pas la première fois que Claude Berri et Coluche ont travaillé ensemble : en effet, Berri fait débuter la carrière cinématographique de Coluche, alors peu connu du grand public, dans Le Pistonné en 1970 et le dirigera une seconde fois dans Le Maître d'école, onze ans plus tard. Berri a produit certains films interprétés par Coluche, notamment Inspecteur La Bavure, Deux heures moins le quart avant Jésus-Christ, Banzaï et La Femme de mon pote. Il fut même pressenti pour tenir le rôle d'Ugolin dans Jean de Florette et Manon des sources, mais l'acteur refusa l'offre pour un désaccord sur le montant du cachet proposé. Coluche est mort l'année même de la sortie du film.
        C'est Claude Berri lui-même qui a insisté pour que le film, tourné en juin 1983, sorte plutôt en décembre 1983, afin de pouvoir concourir aux Césars de mars 1984 : il pressentait que Coluche serait récompensé.
        Lors de la scène de la gifle que Coluche donne à Richard Anconina, ce dernier révéla lors d'une interview réalisée à propos de Tchao Pantin que la gifle fut réelle. Coluche n'osa pas frapper Richard Anconina avec vigueur, et entre deux prises, Richard Anconina discuta avec Coluche et insista pour qu'il lui mette une « vraie » gifle.

    ---

    Récompenses

    Le long-métrage Tchao Pantin a reçu cinq Césars pour l'année 1984 :

        Meilleur acteur pour Coluche ;
        Meilleur second rôle masculin pour Richard Anconina ;
        Meilleur espoir également pour Richard Anconina ;
        Meilleure photographie pour Bruno Nuytten ;
        Meilleur son pour Gérard Lamps et Jean Labussière.
     

    Générique détaillé (25)

    Assistants à la réalisation :

    Pascal Baeumler, Xavier Castano

    Auteur de l'œuvre originale :

    Alain Page

    Producteur associé :

    Christian Spillemaecker

    Scénariste :

    Claude Berri

    Ingénieur du son :

    Jean Labussière

    Assistant opérateur :

    Pascal Marti

    Monteuse son :

    Arlette Langmann

    Scripte :

    Hélène Sebillotte

    Assistant décorateur :

    Pascal Graffin

    Bruiteur :

    Gilbert Nottin

    Casting :

    Marie-Christine Lafosse

    Mixeur :

    Gérard Lamps

    Régisseurs généraux :

    Patrick Bordier, Jean-Louis Monthieux

    Dialoguiste :

    Alain Page

    Producteur :

    Claude Berri

    Producteur exécutif :

    Pierre Grunstein

    Directeur de la photo :

    Bruno Nuytten

    Assistant son :

    Pierre Davoust

    Monteur :

    Hervé de Luze

    Assistantse monteuses :

    Suzanne Koch, Corinne Lazare

    Décorateur :

    Alexandre Trauner

    Auteur de la musique :

    CharlElie Couture

    Cascadeur :

    Daniel Vérité

    Colorisation :

    Philippe Tourret

    Photographe de plateau :

    Bernard Prim

    Mentions techniques

    Long métrage

    Genre(s) :

    Fiction

    Sous-genres :

    Drame

    Thèmes :

    Solitude, Drogue

    Langue de tournage :

    Français

    EOF :

    Inconnu

    Nationalité :

    100% français

    Année de production :

    1983

    Sortie en France :

    21/12/1983

    Durée :

    1 h 34 min

    Etat d'avancement :

    Sorti

    Numéro de visa :

    56639

    Visa délivré le :

    09/12/1983

    Agrément :

    Inconnu

    Formats de production :

    35 mm

    Type de couleur(s) :

    Couleur

    Cadre :

    1,85

    Format son :

    Mono

    Affiches (1)

    Réalisateur

    Sélections en festivals (2)

    CoLCoA - 2009

    CoLCoA (Etats-unis, 2009)

    Sélection

    Sélection

    Les César du Cinéma Français - 1984

    Les César du Cinéma Français (France, 1984)

    Sélection (11)

    Meilleur son : Jean Labussière, Gérard Lamps

    Meilleure photo : Bruno Nuytten

    Meilleure musique originale : CharlElie Couture

    Meilleure adaptation : Claude Berri

    Meilleur réalisateur : Claude Berri

    Meilleur espoir masculin : Richard Anconina

    Meilleur espoir féminin : Agnès Soral

    Meilleure actrice dans un second rôle : Agnès Soral

    Meilleur acteur dans un second rôle : Richard Anconina

    Meilleur acteur : Coluche

    Meilleur film

    Palmarès

    Les César du Cinéma Français - 1984

    Les César du Cinéma Français (France, 1984)

    Prix (5)

    César du meilleur son : Jean Labussière, Gérard Lamps

    César de la meilleure photographie : Bruno Nuytten

    César du meilleur espoir masculin : Richard Anconina

    César du meilleur acteur dans un second rôle : Richard Anconina

    César du meilleur acteur : Coluche