En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]
Noroît

Noroît

Un Long métrage de Jacques Rivette

Produit par Sunchild Productions

Année de production : 1977

    Synopsis

    Giulia, fille du Soleil, règne sur une cour éclatante et romantique, au bord de l'océan. Survient Morag qui veut venger la mort de son frère Shane, tué par Giulia et sa bande. Elle s'immisce dans la place grace à son alliée Erika qui est devenue la confidente de Giulia. Cette dernière a comme amant Jacob, sosie de Shane, qui l'aide dans ses entreprises de piraterie. S'aidant de pouvoirs magiques, Morag gagnera la confiance de l'entourage de Giulia puis, par étapes successives, provoquera des rivalités et réussira à séparer la cour en deux clans. Succitant duels et guet-apens, Morag parviendra à éliminer la cour jusqu'à se trouver seule face à Giulia et pouvoir enfin exercer sa vengence.

    Acteurs (11)

    Production et distribution

    Production Déléguée :

    Sunchild Productions

    Diffusions TV : Cumulé

    Diffusions TV : détail par pays

    Propos

    Noroit tourné en 1975, 1976 n'est jamais sorti en salle. C'est le troisième volet de la tétralogie des filles du feu ou Scènes de la vie parallèle. C'est une adaptation de la pièce de Cyrill Tourneur, dramaturge anglais, écrite en 1607, La tragédie du vengeur de. Rivette découpe son film suivant les actes et groupes de scènes du dramaturge :
    acte 1 : scènes (1), (2,3) (4) (5,6,7,8,9)
    acte 2 : scènes (1,2) (34,5)
    acte 3 : scènes (1,2) (3,4,5,6)
    acte 4 : (1,2) (3,4,5) 6, 7
    acte 5 : (1 2), (3 4 5)

    La musique est improvisée et enregistrée en direct par les frères Cohen-Colal. Première apparition du trio dans le plan séquence de deux minutes à travers les cuisines du château. La musique, le déplacement des acteurs proche de la chorégraphie, texte littéraire avec des citations nombreuses (Que d'effort ma pauvre, que de bruit pour remplir vos poches...) éloignent le film d'une résolution par un cheminement psychologique. Cette version féminine du film de pirates mais aussi assez proche de Hamlet avec sa pièce dans la pièce, empoisonnement et duels a été tournée en Bretagne. Les costumes psychédéliques des années 70, sa vie communautaire qui dégénère en guerre mortelle sont aussi en phase avec la fin des utopies des années 70.

    Source : cineclubdecaen.com

    Générique détaillé (12)

    Producteur délégué :

    Stéphane Tchalgadjieff

    Scénaristes :

    Jacques Rivette, Eduardo de Gregorio, Marilu Parolini

    Ingénieur du son :

    Pierre Gamet

    Cadreurs :

    Robert Alazraki, Dominique Chapuis

    Assistante monteuse :

    Cristiana Tullio-Altan

    Auteurs de la musique :

    Robert Cohen-Solal, Jean Cohen-Solal

    Producteur :

    Stéphane Tchalgadjieff

    Directeur de la photo :

    William Lubtchansky

    Assistant opérateur :

    Robert Alazraki

    Monteur :

    Nicole Lubtchansky

    Scripte :

    Lydie Mahias

    Chef décorateur :

    Éric Simon

    Mentions techniques

    Long métrage

    Genre(s) :

    Fiction, Expérimental

    Sous-genres :

    Conte philosophique, Aventure

    Langue de tournage :

    Français

    Autre pays coproducteur :

    France

    EOF :

    Inconnu

    Nationalité :

    100% français (France)

    Année de production :

    1977

    Sortie en France :

    Durée :

    2 h 25 min

    Etat d'avancement :

    Numéro de visa :

    44280

    Visa délivré le :

    17/02/1977

    Agrément :

    Inconnu

    Type de couleur(s) :

    Couleur

    Cadre :

    1,85

    Format son :

    Mono