En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]
Jusqu'à plus soif

Jusqu'à plus soif

Un Long métrage de Maurice Labro

Produit par Images du Monde, Contact Organisation

Sortie en France : 16/05/1962

    Synopsis

    Le soir de son arrivée à St-Front dans la petite école libre où elle vient d'être nommée institutrice, la jeune Anne-Marie, que le curé du village est allé chercher à la gare en carriole, prend contact de plein fouet avec cette campagne normande où, à la nuit tombée, les distilleries d'alcool clandestin s'activent fébrilement. A la ferme du père Soulage, 600 litres d'alcool clandestins sont prêts à être livrés aux relais gastronomiques que dirige Bardin, chez qui s'approvisionnent les trafiquants parisiens. Tenté de faire partie de l'organisation de Marcel Rousseau, un trafiquant de grande allure, le jeune Pierre Soulage hésite, puis accepte, à la joie étouffée de Bardin qui pense bientôt obtenir les bonnes adresses parisiennes qui lui permettront d'écouler directement, avec des bénéfices énormes, l'alcool clandestin que lui procurent les paysans normands. Anne-Marie commence sa classe et ne tarde pas à sévir violemment contre la coutume qu'ont ses jeunes élèves d'apporter une bouteille de café largement coupé de « goutte ». Elle confisque les bouteilles, les fait vider dans la cour et s'attire l'inimitié de la directrice de l'école et des parents indignés. Venue se réconforter auprès de son cousin de Domfront contrôleur des fraudes, Augereau, et de sa famille, Anne-Marie comprend que ces coutumes ancestrales, ces moeurs des bouilleurs de cru clandestins, sont profondément instaurées dans cette Normandie et qu'il sera difficile de lutter contre elles. Le jeune Soulage, écoeuré par les procédés de gangster de Rousseau, après une mémorable leçon, quitte le trafiquant et revient travailler à la ferme de son père, tandis qu'Anne-Marie, dont il est tombé amoureux, sera victime d'une ruse ignoble de sa directrice qui, sous prétexte de soigner un rhume, lui ingurgite de force un bol de cidre coupé d'alcool et l'enivre pour vingt quatre heures. Finalement, grâce à la ténacité et au courage d'Augereau et de son collègue, les trafiquants parisiens seront démasqués et châtiés, tandis que Pierre Soulage et Anne-Marie pourront envisager un avenir meilleur. Le vieux curé du village est mort et sera remplacé par un jeune prêtre décidé à développer la pratique des sports pour lutter contre l'alcoolisme.

    © Fiches du Cinéma

    Acteurs (19)

    Production et distribution (3)

    Productions Déléguées :

    Images du Monde, Contact Organisation

    Distribution France :

    Francinor

    Exportation / Vente internationale :

    Editions René Château

    Générique détaillé (7)

    Dialoguistes :

    Maurice Labro, Jean Meckert

    Scénaristes :

    Maurice Labro, Jean Meckert

    Directeur de production :

    Jacques Garcia

    Auteur de la musique :

    Georges Garvarentz

    Producteur :

    René Thévenet

    Directeur de la photo :

    Roland Pontoizeau

    Monteuse :

    Louisette Hautecoeur

    Mentions techniques

    Long métrage

    Genre(s) :

    Fiction

    Sous-genres :

    Drame

    Langue de tournage :

    Français

    EOF :

    Inconnu

    Nationalité :

    100% français

    Année de production :

    1961

    Sortie en France :

    16/05/1962

    Durée :

    1 h 50 min

    Etat d'avancement :

    Sorti

    Numéro de visa :

    24128

    Visa délivré le :

    05/03/1962

    Agrément :

    Inconnu

    Formats de production :

    35 mm

    Type de couleur(s) :

    Noir & blanc

    Cadre :

    1,66

    Format son :

    Mono