En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]
À nous deux, Paris !

À nous deux, Paris !

Un Long métrage de Jean-Jacques Vierne

Produit par Comptoir Français du Film (CFF), Félix Films

Sortie en France : 09/02/1966

    Synopsis

    Deux jeunes provinciaux ambitieux, Patrick et Michel, montent à Paris pour chercher fortune. Patrick semble l'incarnation de l'arriviste à tout prix : sans s'embarrasser de scrupules, il réussit à s'introduire dans le monde de la finance, c'est-à-dire chez le banquier Philippe Haguenauer. Il devient bien vite l'amant de la femme, Hélène, directrice d'une importante maison de couture, tandis que Philippe, de son côté, file le parfait amour avec Nadine, sa secrétaire. Et cela, avec l'assentiment réciproque des deux époux. Pendant ce temps, Michel, timide et sentimental, cherche une situation, en restant honnête...

    Acteurs (8)

    Production et distribution

    Générique détaillé (7)

    Adaptateurs / Dialoguistes :

    Antoine Blondin, Paul Guimard

    Scénaristes :

    Antoine Blondin, Paul Guimard

    Ingénieur du son :

    Jacques Gallois

    Auteurs de la musique :

    Olivier Despax, Janko Nilovic

    Dialoguistes :

    Paul Guimard, Antoine Blondin

    Directeur de la photo :

    Serge Rapoutet

    Directeur de production :

    Jean Masson

    Mentions techniques

    Long métrage

    Genre(s) :

    Fiction

    Sous-genres :

    Drame

    Langue de tournage :

    Français

    Autre pays coproducteur :

    France

    EOF :

    Inconnu

    Nationalité :

    100% français (France)

    Année de production :

    1965

    Sortie en France :

    09/02/1966

    Durée :

    1 h 35 min

    Etat d'avancement :

    Sorti

    Numéro de visa :

    29598

    Visa délivré le :

    21/01/1966

    Agrément :

    Inconnu

    Formats de production :

    35 mm

    Type de couleur(s) :

    Noir & blanc

    Format son :

    Mono