Découvrez le meilleur du jeune cinéma français, partout dans le monde !

 

MyFrenchFilmFestival, c'est parti !

 

Découvrez le meilleur du jeune cinéma français, partout dans le monde !

 

MyFrenchFilmFestival, c'est parti !

 

Découvrez le meilleur du jeune cinéma français, partout dans le monde !

 

MyFrenchFilmFestival, c'est parti !

 

Découvrez le meilleur du jeune cinéma français, partout dans le monde !

 

MyFrenchFilmFestival, c'est parti !

 

Découvrez le meilleur du jeune cinéma français, partout dans le monde !

 

MyFrenchFilmFestival, c'est parti !

 

Découvrez le meilleur du jeune cinéma français, partout dans le monde !

 

MyFrenchFilmFestival, c'est parti !

 

Découvrez le meilleur du jeune cinéma français, partout dans le monde !

 

MyFrenchFilmFestival, c'est parti !

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]
L'Albatros

L'Albatros

Un Long métrage de Jean-Pierre Mocky

Produit par Profilm S.A., Tesson SA, Balzac Films, Belstar Productions

Sortie en France : 08/09/1971

  • Sommaire

Acteurs (26)

Production et distribution (2)

Exportation / Vente internationale :

StudioCanal Films Limited

Synopsis

Echappé de prison, Stef Tassel, enlève dans sa fuite la fille du président Cavalier en pleine campagne électorale. Ils sont poursuivis à la fois par la police, par le père de la jeune femme et par l'adversaire politique de Cavalier qui voudrait compromettre son rival...

Propos

Dans l'esprit de Solo, Mocky réalise L'Albatros. L'idée du film vient d'une autre anecdote. Son scénariste, Alain Moury, s'est fait tabasser par les policiers lors d'une manifestation contre Habib Bourguiba et incarcéré après avoir lui-même tapé un membre des forces de l’ordre en retour. L'Albatros raconte l'histoire d'un homme qui s'est retrouvé en prison pour avoir tué un policier dans des conditions similaires. Après avoir fait appel à Georges Moustaki pour Solo, Mocky demande à Léo Ferré de composer la musique du film. La critique réserve un bon accueil au film et le public répond présent. Dans Le Nouvel Observateur, Jean-Louis Bory est enthousiaste et compare le romantisme du film à "Hernani". Le film rassemble 570 000 spectateurs.

Source : Wikipedia

Générique détaillé (16)

Producteur délégué :

Jacques Dorfmann

Dialoguiste :

Claude Veillot

Scénaristes :

Jean-Pierre Mocky, Claude Veillot, Raphaël Delpard

Ingénieur du son :

Séverin Frankiel

Cadreur :

Paul Rodier

Monteuse :

Marie-Louise Barberot

Scripte :

Lydie Mahias

Auteur de la musique :

Léo Ferré

Assistants à la réalisation :

Luc Andrieux, Jean-Marc Ghanassia, Léonard Guillain

Producteurs :

Jacques Dorfmann, Jean-Pierre Mocky

Directeur de la photo :

Marcel Weiss

Assistant opérateur :

Christian Dupré

Directeur de production :

Marcel Mossotti

Assistantse monteuses :

Annie Baronnet, Martine Barraqué, Françoise Merville

Décorateur :

Jacques Flamand

Photographes de plateau :

Roger Corbeau, Roger Forster

Mentions techniques

Long métrage

Genre(s) :

Fiction

Langue de tournage :

Français

Autre pays coproducteur :

France

EOF :

Inconnu

Nationalité :

100% français (France)

Année de production :

1970

Sortie en France :

08/09/1971

Durée :

1 h 32 min

Etat d'avancement :

Sorti

Numéro de visa :

38220

Visa délivré le :

09/07/1971

Agrément :

Inconnu

Formats de production :

35 mm

Type de couleur(s) :

Couleur

Interdiction :

Moins de 12 ans