En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]
Nuit et brouillard

Nuit et brouillard

Un Court métrage de Alain Resnais

Produit par Argos Films

Année de production : 1954

  • Sommaire

Production et distribution (2)

Production Déléguée :

Argos Films

Exportation / Vente internationale :

Tamasa Distribution

Diffusions TV : Cumulé

Diffusions TV : détail par pays

Synopsis

Nuit et brouillard : par ces mots, les nazis désignaient une catégorie de déportés, résistants, ou de race impure jugés par eux les plus dangereux et promis à l'extermination. Ce film est consacré à l'évocation du système des camps de concentration nazis, incarnation exemplaire du racisme et du mépris de l'homme.

Propos

Nuit et Brouillard est une commande2 du Comité d’histoire de la Seconde Guerre mondiale3, un organisme gouvernemental fondé en 1951, dont la fonction était de rassembler de la documentation et de poursuivre des recherches historiques sur la période de l'occupation de la France en 1940-1945, et dont Henri Michel était le secrétaire général4.

D'une durée de trente-deux minutes, le film est un mélange d'archives en noir et blanc et d'images tournées en couleur. Le texte, écrit par Jean Cayrol, est dit par Michel Bouquet. Le film tire son titre du nom donné aux déportés aux camps de concentration par les nazis, les NN (Nacht und Nebel, du nom du décret éponyme du 7 décembre 1941), qui semblaient ainsi vouloir jeter l'oubli sur leur sort.

Réalisé en 1955, dix ans après la fin des hostilités, ce qui assure un certain recul, le film est le premier à poser un jalon contre une éventuelle avancée du négationnisme, ainsi qu'un avertissement sur les risques que présenterait une banalisation, voire le retour en Europe, de l'antisémitisme, du racisme ou encore du totalitarisme. Il reste difficile d'imaginer aujourd'hui la force du film à sa sortie, en 1956, en pleine guerre froide.

Prix Jean-Vigo Grand Prix du Cinéma français (1956)

Source : Wikipedia.

Générique détaillé (7)

Producteur délégué :

Anatole Dauman

Voix off :

Michel Bouquet

Monteur :

Alain Resnais

Auteur de la musique :

Hanns Eisler

Scénariste :

Jean Cayrol

Directeurs de la photo :

Sacha Vierny, Ghislain Cloquet

Auteur du commentaire :

Jean Cayrol

Mentions techniques

Court métrage

Genre(s) :

Documentaire

Thèmes :

Histoire

Langue de tournage :

Français

Autre pays coproducteur :

France

EOF :

Inconnu

Nationalité :

100% français (France)

Année de production :

1954

Durée :

31 min

Numéro de visa :

17.005

Formats de production :

35 mm

Type de couleur(s) :

Noir & blanc

Cadre :

1,33

Format son :

Mono

Affiches (1)

Réalisateur

Sélections en festivals (2)

Curtacinema - 2012

Curtacinema (Brésil, 2012)

Sélection

Programme Alain Resnais

Festival international du court-métrage d'Uppsala  - 2011

Festival international du court-métrage d'Uppsala (Suède, 2011)

Sélection

Programme 30e anniversaire