En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]
La Fille du garde-barrière

La Fille du garde-barrière

Un Long métrage de Jérôme Savary

Produit par Alliance de Production Cinématographique, Fatty's Production

Sortie en France : 03/09/1975

  • Sommaire

Acteurs (17)

Production et distribution (2)

Distribution France :

Parafrance

Synopsis

Mona, « pure et dévouée comme sa propre mère », est la fille d’un humble garde-barrière. Le jour où un vagabond la déshonore sur la voie ferrée, elle quitte sa campagne pour la ville. Sur la route elle rencontre le tendre Dudu mais déjà elle est enlevée par Mme Julien, qui en fait la nouvelle attraction de sa maison close. C’est là que Dudu retrouve enfin la trace de son aimée et se fait engager à son corps défendant comme « fils de joie ». Ses capacités lui valent de devenir une vedette maison auprès des dames exigeantes. Au cours d’une nuit étoilée, il fait un enfant à Mona lorsqu’un sort cruel les sépare de nouveau. Dudu est engagé sous le nom d’El Dudu comme conseiller par le cheik Abdulah de Bagdad, ému par ses prouesses. Le méchant vizir, croyant se débarrasser d’un rival, tue son maître par erreur en pleine séance de fakirisme érotique. Dudu hérite ainsi d’un titre, d’une fortune et décide de retourner en France avec ses soixante envahissantes épouses. Mona, qui après la naissance de son fils s’est vue mariée de force au célèbre chirurgien Bornard, se morfond dans sa prison dorée et ne vit plus qu’en songeant à l’avenir de cet enfant. Pour la revoir, Dudu se rend à la maison Julien, transformée depuis en clinique de luxe dirigée par le praticien fou, qui manque de peu de le disséquer. Bornard convie pourtant celui qui est désormais un potentat oriental à un bal masqué, et Dudu y voit une belle occasion de fuir son harem et de libérer la séquestrée. Comme la nuit tombe, Dudu, déguisé en Méphistophélès, se glisse chez sa belle et ils s’échappent tout deux par un passage secret. Fou d’humiliation, Bornard met le feu à la propriété et finit suriné par un bédouin irascible. Les amants retournent au pays convoler en justes noces.

Source : "Dictionnaire des Film Français Erotiques et Pornographiques en 16 et 35 mm", de Christophe Bier (Editions Serious Publishing, 2011).

Générique détaillé (11)

Producteurs délégués :

André Barret, Christian Gay-Bellile

Dialoguistes :

Jérôme Savary, Roland Topor

Directeurs de la photo :

Robert Alazraki, Dominique Chapuis

Monteurs :

Hélène Viard, Claude Reznik

Décorateur :

Patrick Chauveau

Photographe de plateau :

Patrick Grandperret

Assistants à la réalisation :

Laurent Ferrier, Michel Debats

Scénaristes :

Jérôme Savary, Roland Topor

Directeur de production :

Stéphane Tchalgadjieff

Scripte :

Hélène Viard

Auteur de la musique :

Éric Demarsan

Mentions techniques

Long métrage

Genre(s) :

Fiction

Sous-genres :

Comédie

Thèmes :

Érotisme

Langue de tournage :

Français

Autre pays coproducteur :

France

EOF :

Inconnu

Nationalité :

100% français (France)

Année de production :

1975

Sortie en France :

03/09/1975

Durée :

1 h 50 min

Etat d'avancement :

Sorti

Numéro de visa :

43966

Visa délivré le :

18/09/1975

Agrément :

Inconnu

Formats de production :

35 mm

Type de couleur(s) :

Noir & blanc

Format son :

Mono

Interdiction :

Moins de 16 ans