En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]
L'Auberge rouge - Poster France

L'Auberge rouge

Un Long métrage de Claude Autant-Lara

Produit par Memnon Films

Sortie en France : 19/10/1951

    Synopsis

    En 1833, un groupe des voyageurs, venus en diligence, passe la nuit dans une auberge isolée au milieu des montagnes et tenue par un couple d'aubergistes, Pierre et Marie Martin. Arrive un moine jovial auquel la femme du propriétaire avoue que son mari a l'habitude de servir à ses hôtes de la soupe empoisonnée pour leur voler ce qu'ils ont sur eux et qu'il les enterre ensuite dans le jardin. L'histoire se corse du fait que le moine essaie de sauver la vie des autres hôtes sans trahir le secret de la confession.

    Acteurs (14)

    Production et distribution (3)

    Production Déléguée :

    Memnon Films

    Distribution France :

    Cocinor

    Exportation / Vente internationale :

    StudioCanal Films Limited

    Diffusions TV : Cumulé

    Diffusions TV : détail par pays

    Propos

    Le film illustre ce fait divers réel qui se passa en Ardèche autour de 1830 : à quelques kilomètres du petit village de Lanarce dans un lieu-dit appelé Peyrebeille et pendant près de 23 ans, les époux Martin, famille d'aubergistes, assassinèrent et pillèrent plus de 50 voyageurs, selon la rumeur publique. Leur cupidité supposée finit par attirer l'attention des gens du lieu et les conduisit à leur perte, ils furent arrêtés et exécutés au terme d'un procès peu satisfaisant qui débuta le 6 juin 1833. Les aubergistes Pierre Martin, son épouse et Jean Rochette doivent répondre du chef d'assassinats, tentatives d'assassinats et vols. Le 25 juin 1833, le jury les déclare coupables de meurtre. Leur pourvoi en appel est rejeté par le roi Louis-Philippe qui leur refuse la grâce. Ils sont exécutés, sous les yeux d'une foule venue nombreuse sur le lieu des crimes, à Peyrebeille, le 2 octobre 1833.

    Confusion à éviter : ce fait divers n'a aucun rapport avec le roman du même nom, "L'Auberge rouge" d'Honoré de Balzac. Cependant, le projet original du film devait bien s'inspirer du roman de Balzac. Les fonds pour la production du film avaient été trouvés essentiellement grâce à cette inspiration qui tombait alors que se préparait en France la commémoration des 100 ans de la mort de l'écrivain. C'est seulement après avoir vendu son projet aux producteurs que Claude Autant-Lara réalisa que la reconstitution des décors et des scènes nécessaires au tournage du film ne pouvait pas rentrer dans le budget alloué par les producteurs. Claude-Autant Lara raconta que c'est sa femme qui lui avait inspiré l'idée de reprendre l'histoire de l'auberge de Peyrebeille. Cette histoire permettait de garder le titre du film.

    Fernandel réalisa pendant le tournage que le film avait des aspects anticléricaux, ce qui contrevenait à ses convictions personnelles. Le tournage ne fut pas non plus facilité par la vision qu'avait Fernandel du film. À cette époque, l'acteur était déjà très célèbre et habitué à être le centre d'intérêt quasi exclusif des comédies légères auxquelles il participait en tant que vedette, et les réalisateurs de L'Auberge rouge durent ruser pour pouvoir monter leur film comme ils l'entendaient et non pas comme Fernandel se l'imaginait. À la fin du tournage, Fernandel promit de ne plus participer à un « film d'art. » Claude Autant-Lara raconta cette dernière anecdote en ajoutant estimer qu'il avait fait tourner à Fernandel un de ses meilleurs films.

    Le décor fut entièrement reconstitué en studio, ainsi que les extérieurs en plans serrés. Les extérieurs en plans larges ont été tournés sur le mont Revard à proximité d'Aix-les-Bains en Savoie.

    Le nombre de victimes est actuellement contesté, certains historiens disent une seule, voire aucune.

    Source : Wikipedia

    Générique détaillé (12)

    Assistante à la réalisation :

    Ghislaine Autant-Lara

    Scénaristes :

    Claude Autant-Lara, Jean Aurenche, Pierre Bost

    Ingénieur du son :

    Jacques Lebreton

    Directeur de production :

    Simon Schiffrin

    Scripte :

    Denise Gaillard

    Chanteur :

    Yves Montand

    Producteur :

    Simon Schiffrin

    Directeur de la photo :

    André Bac

    Cadreur :

    Jacques Natteau

    Assistante monteuse :

    Charlotte Fournier

    Auteur de la musique :

    René Cloerec

    Costumiers :

    Jean André, Jacques Cottin

    Mentions techniques

    Long métrage

    Genre(s) :

    Fiction

    Sous-genres :

    Comédie dramatique

    Thèmes :

    Meurtre

    Langue de tournage :

    Français

    EOF :

    Inconnu

    Nationalité :

    100% français

    Année de production :

    1951

    Sortie en France :

    19/10/1951

    Durée :

    1 h 35 min

    Etat d'avancement :

    Sorti

    Numéro de visa :

    11082

    Visa délivré le :

    23/08/1951

    Agrément :

    Inconnu

    Formats de production :

    35 mm

    Type de couleur(s) :

    Couleur et noir & blanc

    Cadre :

    1,37

    Format son :

    Mono

    Affiches (4)

    Réalisateur

    Actualités

    Sélections en festivals