En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]
Que la bête meure

Que la bête meure

Un Long métrage de Claude Chabrol

Produit par Les Films La Boëtie

Sortie en France : 05/09/1969

    Synopsis

    Alors qu'il revenait de pêcher au bord de la plage, un enfant est renversé par une voiture. Le conducteur ne s'arrête pas et disparaît au croisement du village. Le père de l'enfant, un écrivain, n'a plus qu'un seul but : la vengeance. Comme la police ne trouve rien, il va mener sa propre enquète...

    Acteurs (17)

    Production et distribution (4)

    Production Déléguée :

    Les Films La Boëtie

    Exportation / Vente internationale :

    Artedis

    Diffusions TV : Cumulé

    Diffusions TV : détail par pays

    Propos

    Il existe un chant sérieux de Brahms qui paraphrase l'Eclésiaste : "Il faut que la bête meure ; mais l'homme aussi. L'un et l'autre doivent mourir."

    Comme avait si bien pu l'écrire Homère dans "L'Illiade" chaque mort est individuelle et ne peut se décrire communément. La mort de l'enfant et la mort du chauffard sont inacceptables.

    Les raisons que se trouve Andrieux pour tuer sa victime au contact du chauffard, responsable de la mort de son enfant ne peuvent justifier son acte.

    Andrieux avait tout fait pour être un assassin froid, il est repris par la vie. Il y aurait vanité à penser que seule la bête assassine en lui doit mourir, lui tout entier doit disparaître. En révélant dans le dernier quart d'heure du film que l'écriture du carnet était un acte prémédité destiné à le protéger de la police, Andrieux perd la sympathie directe du spectateur. Celui ci est pris à contre pied dans son acceptation des gestes du père vengeur. Il peut même être tenté de croire que c'est bien Philippe qui a tué son père. Cette hypothèse ne tient pas en regardant attentivement la fin du film.

    Source : cineclubdecaen.com

    Générique détaillé (12)

    Assistant à la réalisation :

    Jacques Fansten

    Scénaristes :

    Paul Gégauff, Claude Chabrol

    Ingénieur du son :

    Guy Chichignoud

    Directeur de production :

    Georges Casati

    Monteuse son :

    Monique Fardoulis

    Auteur de la musique :

    Pierre Jansen

    Auteur de l'œuvre originale :

    Nicholas Blake

    Directeur de la photo :

    Jean Rabier

    Cadreur :

    Claude Zidi

    Monteur :

    Jacques Gaillard

    Scripte :

    Aurore Chabrol

    Chef décorateur :

    Guy Littaye

    Mentions techniques

    Long métrage

    Genre(s) :

    Fiction

    Sous-genres :

    Drame

    Langue de tournage :

    Français

    Origines :

    France, Italie

    EOF :

    Inconnu

    Nationalité :

    Majoritaire français (France, Italie)

    Année de production :

    1969

    Sortie en France :

    05/09/1969

    Durée :

    1 h 50 min

    Etat d'avancement :

    Sorti

    Numéro de visa :

    35471

    Visa délivré le :

    28/07/1969

    Agrément :

    Inconnu

    Formats de production :

    35 mm

    Type de couleur(s) :

    Couleur

    Format son :

    Mono

    Affiches (2)

    Réalisateur