Découvrez le meilleur du jeune cinéma français, partout dans le monde !

 

MyFrenchFilmFestival, c'est parti !

 

Découvrez le meilleur du jeune cinéma français, partout dans le monde !

 

MyFrenchFilmFestival, c'est parti !

 

Découvrez le meilleur du jeune cinéma français, partout dans le monde !

 

MyFrenchFilmFestival, c'est parti !

 

Découvrez le meilleur du jeune cinéma français, partout dans le monde !

 

MyFrenchFilmFestival, c'est parti !

 

Découvrez le meilleur du jeune cinéma français, partout dans le monde !

 

MyFrenchFilmFestival, c'est parti !

 

Découvrez le meilleur du jeune cinéma français, partout dans le monde !

 

MyFrenchFilmFestival, c'est parti !

 

Découvrez le meilleur du jeune cinéma français, partout dans le monde !

 

MyFrenchFilmFestival, c'est parti !

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]
Les Oeufs brouillés

Les Oeufs brouillés

Un Long métrage de Joël Santoni

Sortie en France : 31/03/1976

  • Sommaire

Acteurs (29)

Production et distribution (3)

Coproduction :

Action Films

Distribution France :

Warner Bros. (France)

Exportation / Vente internationale :

Jupiter Communications

Diffusions TV : Cumulé

Diffusions TV : détail par pays

Synopsis

Brumaire est un homme aussi important qu'occupé. C'est sur lui, en effet, que repose la "cote d'amour" du Président de la République et de ses ministres. Or, tous les sondages constatent la chute libre de la popularité du Président, et cela malgré les efforts de ce dernier pour se rapprocher de ses électeurs, efforts qui vont jusqu'à la réception des éboueurs de l'Elysée à son petit déjeuner. Pour remonter le courant, Brumaire met au point un projet qui nécessite la collaboration involontaire de Monsieur Français Moyen N° 1. Muni d'un portrait-robot, Brumaire découvre, par hasard, l'existence de Marcel Dutilleul, bon père, bon mari, bon employé, et lui annonce, impromptu, pour le lendemain, l'arrivée à dîner du Président... A la suite d'une soirée qui s'est fort heureusement passée, le Président convainc Dutilleul de l'accompagner dans la tournée d'inspection qu'il entreprend à travers la France. Dutilleul devient populaire et le Président le redevient. A son retour, Dutilleul, au cours d'une conférence de presse, rassure les Français sur leur avenir. Et le pays se calme aussitôt... Très vite, Dutilleul croule sous les suppliques les plus diverses, au point de délaisser totalement sa belle épouse, Clara, qui regrette l'égoïste Dutilleul d'autrefois: métamorphosé, celui-ci ne cherche, en effet, qu'à soulager la misère humaine qu'il a soudain découverte. Il essaie à plusieurs reprises de revoir le Président afin de lui faire part de ses projets. A la suite d'une de ses tentatives, il se retrouve à l'hôpital, rossé par les gardes du corps présidentiels. Brumaire, affolé par cette gaffe qui risque de ruiner tous ses patients projets, offre force compensations financières aux Dutilleul. Carla fixe alors au Président et à son publicitaire un rendez-vous dans un coin perdu. Tandis que les deux hommes pataugent dans le froid et la boue, le couple, profitant des deniers de l'Etat, s'embarque pour Venise...

© Fiches du Cinéma

Générique détaillé (21)

Producteurs délégués :

Yves Gasser, Yves Peyrot

Adaptateur / Dialoguiste :

Jean-Claude Carrière

Scénaristes :

Jean Curtelin, Joël Santoni

Directeur de la photo :

Walter Bal

Assistant son :

Michel Kharat

Cadreur :

Pascal Gennesseaux

Monteur :

Thierry Derocles

Décorateur :

Jacques Dugied

Auteur de la musique :

Vladimir Cosma

Costumière :

Thérèse Ripaud

Régisseur général :

Daniel Messere

Assistants à la réalisation :

Laurent Ferrier, Michaël Perrotta

Dialoguiste :

Jean Curtelin

Coproductrice :

Lise Fayolle

Ingénieur du son :

Pierre Lenoir

Assistant opérateur :

Jean-Paul Rosa Da Costa

Directeur de production :

Bernard Lorain

Scripte :

Carole Marquand

Assistant décorateur :

Lam Lê

Bruiteur :

André Naudin

Mixeur :

Maurice Gilbert

Mentions techniques

Long métrage

Genre(s) :

Fiction

Sous-genres :

Comédie

Langue de tournage :

Français

Autre pays coproducteur :

France

EOF :

Inconnu

Nationalité :

100% français (France)

Année de production :

1975

Sortie en France :

31/03/1976

Durée :

1 h 35 min

Etat d'avancement :

Sorti

Numéro de visa :

45268

Visa délivré le :

23/03/1976

Agrément :

Inconnu

Formats de production :

35 mm

Type de couleur(s) :

Couleur

Cadre :

1,66

Format son :

Mono