En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]
Marianne de ma jeunesse

Marianne de ma jeunesse

Un Long métrage de Julien Duvivier

Produit par Filmsonor Marceau, Gemme Production, Regina

Sortie en France : 18/03/1955

    Synopsis

    Le domaine d'Heiligenstadt s'étend dans un décor de lacs et de forêts et abrite un groupe d'adolescents et d'enfants que leurs parents fortunés ont exilés pour n'en être pas embarrassés. Des bandes se sont organisées : celle des Sages que dirige Manfred, celle des Brigands commandée par Alexis.

    Un jour paraît un jeune poète qui exerce aussitôt sur ceux qui l'entourent une fascination presque magique. Les enfants des deux bandes l'écoutent et les biches le suivent. On propose rapidement à Vincent de tenter une expédition dans une mystérieuse demeure qu'on appelle le Manoir Hanté où se terre un chevalier-fantôme. Vincent, isolé de ses amis, doit se réfugier dans le château où lui apparaît soudain, lumineuse, presque immatérielle, une jeune fille : Marianne. Un grand amour vient de naître.

    Rendu à ses camarades, à ses professeurs, Vincent ne vit plus que pour Marianne. Il passe à côté de la petite Lise, fille du directeur, sans voir qu'elle aussi l'aime. Tant, que par jalousie, Lise étranglera la plus douce des biches de Vincent. Un message soudain bouleverse le jeune homme : Marianne l'appelle à son aide. Tout à sa passion, Vincent évite la noyade dans le lac grâce à Manfred et arrive à s'introduire de nouveau dans la sombre demeure. Marianne retrouvée lui explique que le vieux chevalier s'apprête à l'épouser. Elle veut fuir avec son ami; tout à coup le chevalier apparaît. Le vieillard se borne à révéler à l'adolescent que Marianne est folle et que la cérémonie qu'on prépare doit provoquer en elle un bouleversement salutaire. Marianne crie alors au mensonge tandis que Vincent terrasse le chevalier; un valet surgit et l'assomme. Vincent ne reverra plus Marianne. Quand il osera revenir au Manoir, la jeune fille aura disparu. Alors commence pour l'amoureux éperdu une quête autour du monde à la recherche de celle qu'il aimera toujours.

    Source : cineclubdecaen.com

    Acteurs (9)

    Production et distribution (5)

    Productions Déléguées :

    Filmsonor Marceau, Gemme Production, Regina

    Production Étrangère :

    Royal-Produktion

    Distribution France :

    Cinédis

    Coproduction :

    Francinex

    Exportation / Vente internationale :

    TF1 Studio (ex-TF1 International)

    Diffusions TV : Cumulé

    Diffusions TV : détail par pays

    Propos

    Parallèlement à cette version allemande, Duvivier réalise Marianne, en allemand, avec une équipe technique quasiment identique, et une distribution adaptée à la communauté linguistique et artistique du pays.

    Si, dans cette version, c'est Pierre Vaneck qui incarne Vincent Loringer, son premier grand rôle au cinéma, dans la version allemande, c'est Horst Buchholz qui tient ce rôle dans ce qui est également son premier grand film.

    Source : Wikipedia

    Générique détaillé (12)

    Assistants à la réalisation :

    Tony Aboyantz, Marcel Ophüls

    Producteurs :

    André Daven, Georges Lourau, Arys Nissotti, Pierre O'connell

    Directeur de la photo :

    Léonce-Henri Burel

    Directeurs de production :

    Ralph Baum, Frank Clifford

    Scripte :

    Denise Morlot

    Chef décorateur :

    Jean D'Eaubonne

    Auteur de l'œuvre originale :

    Peter Von Mendelssohn

    Scénariste :

    Julien Duvivier

    Ingénieurs du son :

    Antoine Archimbaud, Maurice Laroche

    Monteuse :

    Marthe Poncin

    Auteur de la musique :

    Jacques Ibert

    Costumier :

    Georges Wakhevitch

    Mentions techniques

    Long métrage

    Genre(s) :

    Fiction

    Langue de tournage :

    Français

    Origines :

    France, Allemagne

    EOF :

    Inconnu

    Nationalité :

    Majoritaire français (France, Allemagne)

    Année de production :

    1954

    Sortie en France :

    18/03/1955

    Durée :

    1 h 45 min

    Etat d'avancement :

    Sorti

    Numéro de visa :

    15688

    Visa délivré le :

    09/03/1955

    Agrément :

    Inconnu

    Formats de production :

    35 mm

    Type de couleur(s) :

    Noir & blanc

    Cadre :

    1,37

    Format son :

    Mono

    Interdiction :

    Aucune