En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]
Fantômas contre Scotland Yard

Fantômas contre Scotland Yard

Un Long métrage de André Hunebelle

Produit par Gaumont, Production Artistique et Cinématographique (PAC)

Sortie en France : 16/03/1967

  • Sommaire

Acteurs (26)

Production et distribution (4)

Productions Déléguées :

Gaumont, Production Artistique et Cinématographique (PAC)

Exportation / Vente internationale :

Gaumont

Production Étrangère :

Fair Film

Distribution France :

Gaumont

Diffusions TV : Cumulé

Diffusions TV : détail par pays

Synopsis

Fantômas, pour s'assurer d'importants revenus, vient de créer l'impôt sur le droit de vivre, et c'est sous menace de mort, bien entendu, qu'il en perçoit les échéances sur les plus grosses fortunes du monde. Lord Rashley est parmi celles-ci et convoque de toute urgence dans son château d'Ecosse, pour faire front à ce racket audacieux, ses confrères en imposition, un représentant de Scotland Yard et le grand ennemi de Fantômas, le commissaire Juve. Arrivent aussi, sur les bords du Loch Ness, le journaliste Fandor et sa fiancée Hélène. Le château est hanté, bien sûr, mais surtout par Fantômas et ses hommes qui font bientôt perdre la tête au commissaire, lequel a cru bon d'adopter le kilt : des fantômes surgissent, des pendus apparaissent, disparaissent ; Scotland Yard ricane un peu et Juve fulmine. Sous les traits de lord Rashley, qu'il a tué, Fantômas, lors d'une chasse au renard truquée où le pauvre Juve « courre» plutôt son cheval qui l'a désarçonné, est reconnu par la jeune Hélène. Mais Fandor est là qui la sauve d'un péril extrême et entreprend avec elle de démasquer le redoutable bandit. Celui-ci, toujours en lord Rashley, réunit les sommes demandées à tous en bijoux, sous prétexte d'attirer Fantômas dans un piège. Il disparaît avec la précieuse cassette au nez et à la barbe de Juve trépignant de fureur, de Fandor et d'Hélène fort dépités. Une fusée, original moyen de transport, s'élève d'une tour du château. On mobilise l'aviation de chasse qui la désintègre. Fini Pantômas, Juve jubile. mais le faux lord Rashley est tranquillement parti à bicyclette, la cassette soigneusement ficelée sur le guidon. Fantômas pas mort. A suivre !

© Fiches du Cinéma

Propos

Dans ce dernier opus de la trilogie Jean Marais dépassait la cinquantaine et avait beaucoup de mal à réaliser ses cascades. Claude Carliez, le coordinateur des cascades et combats du film, a déclaré : « Il y avait une tour de 15 mètres a grimper et j'ai dit : - "Écoute, Jean, si tu n'arrives plus à grimper arrête-toi !" et finalement il a continué. Il est allé au bout de ses 15 mètres. Avec Jean on pouvait faire des choses merveilleuses. »

    Seuls les plans du générique ont été tournés en Écosse près de Glasgow. Contrairement au film précédent, Fantômas se déchaîne, qui avait permis à toute l'équipe d'apprécier Rome, aucun acteur n'a quitté le territoire français et le tournage s'est déroulé dans une Écosse factice : le castle écossais de Lord Mac Rashley est en réalité le château de Roquetaillade situé en Gironde. L'intérieur du château fut reconstitué aux studios de Boulogne. D'autres films ont d'ailleurs tiré parti de cette belle fortification (restaurée par Viollet-le-Duc) à l'instar du Pacte des loups.
        Les scènes de chasse à courre sur la lande ont été tournées en Forêt de Fontainebleau (Seine-et-Marne).

    De Fantômas à James Bond : Max Douy, le responsable des décors, deviendra le décorateur d'un des films de la série James Bond, Moonraker.

    Michel Thomass, qui joue le maharadjah, est d'origine russe. C'est donc dans sa langue maternelle qu'il parle, et non dans une langue indienne.

Source : Wikipedia

Générique détaillé (20)

Adaptateurs / Dialoguistes :

Jean Halain, Pierre Foucaud

Auteurs de l'oeuvre originale :

Pierre Souvestre, Marcel Allain

Scénaristes :

Jean Halain, Pierre Foucaud

Directeurs de la photo :

Marcel Grignon, Vladimir Ivanov

Assistants opérateurs :

Robert Fraisse, Roger Gleize

Attachée de presse (film) :

Paulette Andrieux

Assistant monteur :

Ghislaine Desjonqueres

Auteur de la musique :

Michel Magne

Cascadeur :

Claude Carliez

Photographe de plateau :

Roger Corbeau

Mentions techniques

Long métrage

Genre(s) :

Fiction

Sous-genres :

Comédie, Policier

Thèmes :

Mystère

Langue de tournage :

Français

Origines :

France, Italie

EOF :

Inconnu

Nationalité :

Majoritaire français (France, Italie)

Année de production :

1966

Sortie en France :

16/03/1967

Durée :

1 h 44 min

Etat d'avancement :

Sorti

Numéro de visa :

31990

Visa délivré le :

10/03/1967

Agrément :

Inconnu

Formats de production :

35 mm

Type de couleur(s) :

Couleur

Cadre :

Scope

Format son :

Mono