En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]
La Bourse et la vie

La Bourse et la vie

Un Long métrage de Jean-Pierre Mocky

Produit par Orsay Films

Sortie en France : 27/04/1966

  • Sommaire

Acteurs (44)

Production et distribution (3)

Diffusions TV : Cumulé

Diffusions TV : détail par pays

Synopsis

Pelepan, l'un des directeurs de la Société toulousaine de Construction Bertin, accepte d'avancer dix millions à trois de ses collègues, les frères Robinhoude, qui ont spéculé et perdu cette somme qu'ils devaient remettre le lendemain à un notaire parisien ? Gr ce à un subterfuge, Pelepan convainc la propriétaire et présidente de la firme d'augmenter de dix millions un retrait de fonds. En l'absence du caissier principal, Pelepan confie le retrait au caissier Migue et au chef comptable Schmidt. Pris au dépourvu par le volume des coupures, ils sont retardés par des avatars de route ; à leur retour, un mot de Pelepan -obligé de reconduire Mme Bertin à son domicile- les attend, leur enjoignant de le retrouver à la gare. Diverses tribulations empêchent les trois hommes de voyager ensemble, mais gr ce au concours d'un ecclésiastique, puis d'un avion de tourisme, tous se retrouvent à Paris, avec les frères Robinhoude, chez le notaire. Dans l'antichambre de ce dernier, Migue et Schmidt, estimant avoir été abusés, font un esclandre. Le notaire, alerté, quitte son bureau, laissant ouvert son coffre où Pelepan et les frères Robinhoude puisent la somme à verser. Au retour du notaire, ils le règlent avec son propre argent. Migue et Schmidt s'excusent auprès de Pelepan de leurs soupçons à son égard et tous trois repartent vers Toulouse.

Propos


    Il s'agit de l'unique collaboration entre Fernandel et Jean-Pierre Mocky, de même pour Mocky et Marcel Aymé, qui a écrit les dialogues du film. Aymé avait ardemment défendu le film de ce dernier Un couple, qui avait eu maille à partir avec la censure.
    Robert Lamoureux devait jouer dans le film, mais fut remplacé par Jean Poiret, familier de Mocky.
    Lors de sa sortie en salles en avril 1966 en France, le film a connu un échec public et critique. Mais en Italie, La Bourse et la Vie connaîtra un excellent accueil, et un relatif succès en Allemagne, dû à la présence de l'acteur allemand Heinz Rühmann.
    Fernandel a accepté de tourner La Bourse et la Vie car Bourvil, ami proche du comédien et de Jean-Pierre Mocky, a dit du bien du réalisateur avec lequel il a tourné des succès tels qu'Un drôle de paroissien et La Grande Frousse, et qu'il tenait en haute estime.

Source : Wikipedia

Générique détaillé (17)

Adaptateurs / Dialoguistes :

Jean-Pierre Mocky, Alain Moury, Marcel Aymé

Producteurs :

Jean-Pierre Mocky, Paul Laffargue

Scénaristes :

Fernand Marzelle, Jean-Pierre Mocky, Alain Moury

Directeur de la photo :

Jean Tournier

Assistants opérateurs :

Michel Humeau, Daniel Vogel

Directeurs de production :

Ludmila Goulian, Paul Laffargue

Scripte :

Lily Hargous

Auteur de la musique :

Bernard Kesslair

Régisseur général :

Éric Simon

Dialoguiste :

Marcel Aymé

Idée originale :

Jean-Pierre Mocky

Producteurs étrangers :

Franco Cristaldi, Claude Ganz

Ingénieur du son :

Antoine Petitjean

Cadreur :

André Domage

Monteurs :

Janette Kronegger, Gabriel Rongier

Décorateur :

Rino Mondellini

Photographe de plateau :

Jean-Louis Castelli

Mentions techniques

Long métrage

Genre(s) :

Fiction

Sous-genres :

Comédie

Langue de tournage :

Français

Origines :

France, Italie, Allemagne

EOF :

Inconnu

Nationalité :

Majoritaire français (France, Italie, Allemagne)

Année de production :

1965

Sortie en France :

27/04/1966

Durée :

1 h 30 min

Etat d'avancement :

Sorti

Numéro de visa :

30921

Visa délivré le :

14/03/1966

Agrément :

Inconnu

Formats de production :

35 mm

Type de couleur(s) :

Couleur

Format son :

Mono