En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]

Cantique de la racaille

Un Long métrage de Vincent Ravalec

Produit par April Films

Sortie en France : 14/10/1998

  • Sommaire

Acteurs (16)

Production et distribution (4)

Production Déléguée :

April Films

Exportation / Vente internationale :

FTD International Cinéma

Coproductions :

M6 Films, StudioCanal, Les Films du Garage

Distribution France :

Pyramide Distribution

Box Office : cumulé

Box Office : chronologie

Sorties à l'international (2)

PaysDistributeurAcheteurDate de sortie

Voir tout

Voir moins

Désolé, aucun résultat ne correspond à votre recherche.

Diffusions TV : Cumulé

Diffusions TV : détail par pays

Synopsis

Quand Gaston a pris en stop Marie-Pierre, il n’aurait jamais cru qu’une belle fille comme elle puisse rester avec lui. Et puis son boui-boui du faubourg Saint-Denis ne ressemble pas vraiment à un palace. Mais c’est bien le début d’une grande histoire, et d’une autre époque. Fini les petites combines de recel minable, les fins de mois difficiles. Bonjour les affaires, les grands restos et l’argent. Gaston a réussi : Extramil est une société prospère et Marie-Pierre est la fille de ses rêves. Mais gloire et fortune ont souvent des revers. La boucle se refermera-t-elle?

Propos

Il écrivait, il filme. Ravalec s’est fait cinéaste. Par envie, par nécessité. Il a ainsi métamorphosé en images ses propres mots, ceux composant Le “Cantique de la racaille” . En se promenant sur les berges de la marginalité, celle dont il aime dépeindre les fissures, en zoomant avec ingéniosité sur les bas-fonds d’une société abritant des personnages en quête de respectabilité sociale, en conjuguant un verbe incisif, humoristiquement ébouriffé avec un style hargneux, tranchant, cru, Ravalec secoue le cocotier du ciné. Fric, déglingue, débrouille, rêves, fantasmes, virées dans les fossés d’une perversion inavouée ou pas, rédemption, avidité, s’entrechoquent, nourrissent les faits et gestes de héros ballottés, fiévreux, touchant dans leur désarroi, à l’image d’un Yvan Attal, complétement bluffant, et d’une Virginie Lanoue percutante. (“Figaroscope”, 14 octobre 1998)

Générique détaillé (10)

Producteur délégué :

Jean-Pierre Alessandrini

Directeur de la photo :

Philippe Lesourd

Attachés de presse (film) :

Tony Krantz, André-Paul Ricci

Décorateur :

Frédéric Lapierre

Costumière :

Laurence Lapoyade

Scénariste :

Vincent Ravalec

Ingénieurs du son :

Éric Mauer, Laurent Zeilig, Claude Villand

Monteur :

Yvon Lemiere

Auteur de la musique :

Robert Miny

Photographe de plateau :

Corinne Mariaud

Mentions techniques

Long métrage

Genre(s) :

Fiction

Langue de tournage :

Français

EOF :

Oui

Nationalité :

100% français

Année de production :

1998

Sortie en France :

14/10/1998

Durée :

1 h 44 min

Etat d'avancement :

Sorti

Numéro de visa :

91.822

Visa délivré le :

09/07/1998

Agrément :

Oui

Formats de production :

35 mm

Type de couleur(s) :

Couleur

Cadre :

Scope

Affiches (1)

Réalisateur

Sélections en festivals

Quinzaine des Réalisateurs - 1998

Quinzaine des Réalisateurs (France, 1998)

Sélection

Cinéma en France