En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]
Le Gendarme de Saint-Tropez

Le Gendarme de Saint-Tropez

Un Long métrage de Jean Girault

Produit par Société Nouvelle de Cinématographie (SNC)

Sortie en France : 09/09/1964

    Synopsis

    Récemment promu maréchal-des-logis chef, le gendarme Cruchot quitte un village provençal pour rejoindre son nouveau poste : Saint-Tropez. Sa fille unique, la charmante Nicole, suit bien volontiers son père dans sa nouvelle résidence et ne tarde pas à vouloir se mêler à la bande des jeunes estivants. Tandis que Cruchot prend activement la direction d'opérations difficiles et délicates. concernant l'arrestation de nudistes s'exhibant sur une plage où le nudisme est prohibé, la jeune Nicole fait la connaissance d'un groupe de jeunes « yé-yé » où, dans l'atmosphère de bluff et de surenchère qui sévit à Saint-Trop, elle n'hésite pas à se faire passer pour la fille d'un millardaire, M. Fergusson, dont le yacht mouille dans le port. Cela lui vaut d'être emmenée malgré elle dans la voiture de sport de ce M. Fergusson, conduite par un de ses récents camarades, et d'être mêlée à une affaire de vol de tableaux. Car ce M. Fergusson et ses acolytes ne sont autres que des escrocs qui ont dérobé un Rembrandt au musée de l'Annonciade. La gendarmerie est sur les dents. Le maréchal-des-logis, en père attentif et soucieux de l'honneur de sa fille, fait l'impossible pour résoudre l'affaire. Il jouera même, par bonté parternelle, le rôle du millardaire Fergusson accompagnant sa fille au cours d'une brillante soirée mondaine. Après maintes péripéties aussi inattendues queloufoques, notre célèbre gendarme rapportera le Rem-brand dérobé et fera arrêter les auteurs du vol. La dernière séquence du film nous montre un générai de gendarmerie, ex-maréchal-des-logis Cruchot, parcourant, fanfare en tête, le port de Saint-Tropez. Ebloui par une telle ascension, il se promet bien de faire la connaissance prochaine de M. Rembrandt ! Dans la foule, Nicole, mariée et mère de famille, sourit avec attendrissement à son cher papa.

    © Fiches du Cinéma

    Acteurs (30)

    Production et distribution (3)

    Production Déléguée :

    Société Nouvelle de Cinématographie (SNC)

    Exportation / Vente internationale :

    SND Groupe M6

    Production Étrangère :

    Franca Film

    Diffusions TV : Cumulé

    Diffusions TV : détail par pays

    Propos

    La séquence du début en noir et blanc, lorsque Cruchot est simple gendarme, fut tournée dans la commune de Belvédère, dans les Alpes-Maritimes.

    La séquence en voiture avec la bonne sœur fut réglée par le cascadeur Gil Delamare.

    Ce film marque le début d'une série de six comédies sur le gendarme Cruchot qui ont marqué la carrière de Louis de Funès et ont rencontré un succès considérable en France tout au long des années 1960, 1970 et 1980. Un des ressorts du film est la chasse aux nudistes que les gendarmes organisent sur les plages de la petite cité balnéaire qui commençait à avoir une réputation nationale.

    Les six gendarmes sont : Louis de Funès (6 films), Michel Galabru (6 films), Michel Modo (6 films), Guy Grosso (6 films), Jean Lefebvre (4 films) et Christian Marin (4 films).

    Le tournage s'est déroulé à Saint-Tropez, ainsi qu'aux studios de la Victorine à Nice.

    Plus gros succès de l'année 1964, avec environ 7 millions de spectateurs en salle.

    Au départ, l'adjudant Gerber devait être Pierre Mondy. Ce dernier, occupé par une pièce de théâtre, n'a pas fait le film. Il fut remplacé par Michel Galabru.

    Suite au décès de Christian Marin en septembre 2012, Michel Galabru est le dernier gendarme des quatre premiers films de la saga.

    Source : Wikipedia
     

    Générique détaillé (16)

    Assistants à la réalisation :

    Jean Mylonas, Marc Simenon

    Dialoguiste :

    Jacques Vilfrid

    Idée originale :

    Richard Balducci

    Voix :

    Pierre Trabaud

    Assistant opérateur :

    René Schneider

    Directeur de production :

    Pierre Cottance

    Décorateur :

    Sydney Bettex

    Cascadeur :

    Gil Delamare

    Adaptateurs / Dialoguistes :

    Jean Girault, Jacques Vilfrid

    Producteurs :

    Gérard Beytout, René Pignières

    Scénaristes :

    Jean Girault, Jacques Vilfrid

    Ingénieur du son :

    Jacques Gallois

    Cadreur :

    Roger Delpuech

    Monteurs :

    Jean-Michel Gautier, Jean Feyte

    Auteur de la musique :

    Raymond Lefebvre

    Photographe de plateau :

    Marcel Dolé

    Mentions techniques

    Long métrage

    Genre(s) :

    Fiction

    Sous-genres :

    Comédie

    Thèmes :

    Mer

    Langue de tournage :

    Français

    Origines :

    France, Italie

    EOF :

    Inconnu

    Nationalité :

    Majoritaire français (France, Italie)

    Année de production :

    1964

    Sortie en France :

    09/09/1964

    Durée :

    1 h 35 min

    Etat d'avancement :

    Sorti

    Numéro de visa :

    29072

    Visa délivré le :

    08/09/1964

    Agrément :

    Inconnu

    Formats de production :

    35 mm

    Type de couleur(s) :

    Couleur

    Cadre :

    Scope

    Format son :

    Mono

    Interdiction :

    Aucune

    Affiches (2)

    Réalisateur