En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]
Terminale

Terminale

Un Long métrage de Francis Girod

Produit par Ognon Pictures

Sortie en France : 27/05/1998

    Synopsis

    Un lycée parisien, une classe de Terminale, une bande de copains, (quatre garçons et trois filles) que l’amitié et, pour certains, l’amour rapprochent. Un professeur de philosophie, Rémi Terrien, qui offre à ses élèves l’image d’un marginal à la fois séducteur et méprisant, mixte d’érudition et d’intolérance. Et puis la mort de Caroline, la plus fragile de la bande, qui se jette dans le vide pendant un cours. Pourquoi s’est-elle tuée, et pourquoi devant Terrien ? Ce suicide, l’énigme qu’il recouvre, fait perdre son insouciance à la petite bande : elle décide au mépris du danger, de mener une enquête plus approfondie sur la vie de son professeur...

    Acteurs (23)

    Production et distribution (3)

    Production Déléguée :

    Ognon Pictures

    Distribution France :

    Pyramide Distribution

    Exportation / Vente internationale :

    Pyramide International

    Diffusions TV : Cumulé

    Diffusions TV : détail par pays

    Propos

    Il y a dans la vie de chacun, un moment particulier qui embarrasse tout le monde et qu’on nomme l’adolescence. Mais de quoi exactement ? D’un vacillement généralisé. La plupart des repères qui jusque là balisaient l’existence, piquent du nez. Les identifications de l’enfance révèlent leur fragilité, et ce que nous appelons la jeunesse n’est d’abord que ce moment de déstabilisation subjective. Rien ne vient plus hanter celui qui est l’objet de ce vacillement que la question de savoir qui il est. Ses parents, ses profs, peuvent toujours tenter de lui dire, le coeur sur la main : ‘‘Sois naturel, reste toi-même ..’’ - son ‘‘soi-même’’ est un autre, il ne s’y reconnaît pas. Et du coup, alors même qu’on pourrait croire que la vraie vie commence, c’est plus souvent qu’à son tour sa pulsion de mort - via la moto, la drogue, le suicide et quelques autres sympathiques inventions - qui se trouvent au rendez-vous. J’avais depuis longtemps envie d’écrire un ‘‘Cercle des poètes disparus’’, mais inversé : l’histoire d’une petite bande d’adolescents confrontés non pas à un prof généreux et respectable, mais à un authentique salaud. (Gérard Miller)

    Générique détaillé (12)

    Producteur délégué :

    Humbert Balsan

    Adaptateur / Dialoguiste :

    Gérard Miller

    Directeur de la photo :

    Thierry Jault

    Attaché de presse (film) :

    Olivier Guigues

    Scripte :

    Suzanne Durrenberger

    Auteurs de la musique :

    Laurent Petitgirard, Patrick Aumigny

    Assistants à la réalisation :

    Badreddine Mokrani, Célia Ducloux

    Scénaristes :

    Francis Girod, Gérard Miller

    Ingénieur du son :

    André Hervée

    Monteuse :

    Isabelle Dedieu

    Décorateur :

    Jacques Bufnoir

    Costumière :

    Nathalie Raoul

    Mentions techniques

    Long métrage

    Genre(s) :

    Fiction

    Sous-genres :

    Drame

    Thèmes :

    Adolescence, Éducation

    Langue de tournage :

    Français

    EOF :

    Inconnu

    Nationalité :

    100% français

    Année de production :

    1998

    Sortie en France :

    27/05/1998

    Durée :

    1 h 40 min

    Etat d'avancement :

    Sorti

    Numéro de visa :

    92.709

    Visa délivré le :

    10/06/1998

    Agrément :

    Oui

    Formats de production :

    35 mm

    Type de couleur(s) :

    Couleur

    Cadre :

    1,85