En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]
La Folie des grandeurs

La Folie des grandeurs

Un Long métrage de Gérard Oury

Produit par Gaumont

Sortie en France : 13/12/1971

    Synopsis

    En Andalousie, Don Sallustre, ministre de sa Majesté le Roi d'Espagne, collecte l'imp t. Ce sont les pauvres qui paient le plus et cela paraît normal à Sallustre, homme cupide, qui ne songe qu'à s'enrichir. Un jour, il apprend qu'il est banni de la Cour du Roi à cause d'un enfant illégitime qu'il aurait eu avec une servante. C'est la Reine qui est la cause de sa disgr ce. Sallustre décide de se venger...

    Acteurs (20)

    Production et distribution (3)

    Production Déléguée :

    Gaumont

    Exportation / Vente internationale :

    Gaumont

    Diffusions TV : Cumulé

    Diffusions TV : détail par pays

    Propos

    Propos

        La Folie des grandeurs a été tournée en Espagne (Barcelone, Grenade, Madrid, Ségovie, Séville, Tolède) et au studio Franstudio, à Saint-Maurice dans le Val-de-Marne (France). Les scènes dans le désert ont été tournées dans le désert de Tabernas, dans la province d'Alméria.
        Gérard Oury a confié la bande originale du film à Michel Polnareff. Le style musical est donc en décalage total avec l'époque à laquelle se situe l'intrigue et se rapproche plutôt, par certaines sonorités, des westerns spaghetti de l'époque.
        Bourvil était initialement prévu pour le personnage de Blaze, mais son décès a contraint la production à lui trouver un remplaçant. Gérard Oury et Danièle Thompson rapportent, dans le film documentaire La Folle Heure des grandis, que l'idée de faire jouer le rôle de Blaze par Yves Montand fut soufflée à Gérard Oury lors d'une soirée mondaine par Simone Signoret, épouse de l'acteur, et que les adaptateurs (Oury, Thompson et Jullian), d'abord circonspects, entreprirent alors de réécrire complètement l'adaptation en fonction de la différence de personnalités des deux acteurs successivement prévus pour incarner le personnage de Blaze.
        Pour la célèbre scène d'effeuillage d'Alice Sapritch, celle-ci est doublée dans certains plans par la strip-teaseuse professionnelle Sophia Palladium2. Gérard Oury signale d'ailleurs, dans le film documentaire La Folle Heure des grandis, le moment précis où l'on peut remarquer l'amincissement subit de la taille de la strip-teaseuse, dont on n'aperçoit plus le visage, mais seulement la « croupe » (selon les termes du réalisateur lui-même).
        Les auteurs du film paient avec humour leur tribut à Victor Hugo en précisant dans le générique que même si « Toute ressemblance avec les personnages d'un célèbre drame ne serait que l'effet d'une fâcheuse coïncidence », ils le remercient pour sa « précieuse collaboration ». Gérard Oury et Danièle Thompson reviennent, dans le film documentaire La Folle Heure des grandis, sur l'inspiration puisée chez Hugo et l'on aperçoit des images tirées du Ruy Blas adapté au Théâtre-Français par Raymond Rouleau (de 1960 à 1962), adaptation dans laquelle Gérard Oury, pensionnaire de la Comédie-Française, incarnait le personnage de Don Salluste3.
        Un acteur jouant l'un des Grands d'Espagne en est véritablement un : Don Jaime de Mora y Aragón, qui incarne Priego, est l'authentique marquis de Casa Riera et, par ailleurs, frère de Fabiola, reine des Belges.
        À l'origine, le film devait s'intituler Les Sombres Héros.
        Le chien du Roi, qui fait de nombreuses apparitions tout au long du film, est un chien de Saint-Hubert.

    Source : Wikipedia

    Générique détaillé (21)

    Producteur délégué :

    Alain Poiré

    Auteur de l'œuvre originale :

    Victor Hugo

    Scénaristes :

    Gérard Oury, Danièle Thompson, Marcel Jullian

    Directeur de la photo :

    Henri Decaë

    Assistant son :

    André Louis

    Cadreur :

    Alain Douarinou

    Monteur :

    Albert Jurgenson

    Scripte :

    Colette Crochot

    Auteur de la musique :

    Michel Polnareff

    Costumier :

    Jacques Fonteray

    Régisseur général :

    Jean Pieuchot

    Assistants à la réalisation :

    Roberto Bodegas, Jacques Bourdon, Jean-Claude Sussfeld

    Producteur :

    Alain Poiré

    Voix :

    Lita Recio

    Ingénieur du son :

    Antoine Bonfanti

    Assistant opérateur :

    Vladimir Ivanov

    Directeurs de production :

    Robert Sussfeld, Henri Baum

    Assistants monteurs :

    Jean-Pierre Besnard, Martine Fleury, Catherine Kelber

    Décorateur :

    Georges Wakhevitch

    Cascadeur :

    Claude Carliez

    Mixeur :

    Jacques Maumont

    Mentions techniques

    Long métrage

    Genre(s) :

    Fiction

    Sous-genres :

    Comédie, Adaptation littéraire

    Langue de tournage :

    Français

    Origines :

    Espagne, Italie, Allemagne, France

    EOF :

    Inconnu

    Nationalité :

    Majoritaire français (Espagne, Italie, Allemagne, France)

    Année de production :

    1971

    Sortie en France :

    13/12/1971

    Durée :

    1 h 50 min

    Etat d'avancement :

    Sorti

    Numéro de visa :

    37336

    Visa délivré le :

    08/12/1971

    Agrément :

    Inconnu

    Formats de production :

    35 mm

    Type de couleur(s) :

    Couleur

    Cadre :

    1,66

    Format son :

    Mono