En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]

L'Inconnu de Strasbourg

Un Long métrage de Valeria Sarmiento

Produit par Gemini Films

Sortie en France : 19/08/1998

    Synopsis

    Surprise avec son amant Jean-Paul, Madeleine tue son mari. Elle supplie Jean-Paul de partir et lui donne rendez-vous le 13 octobre chez “Gretel” à Strasbourg. Jean-Paul victime d’un accident, se réveille amnésique avec pour seul souvenir ce rendez-vous. Chez “Gretel”, il est abordé par un couple qui le reconnaît comme étant Christian Vogel, l’héritier d’une fortune conséquente. Les jours suivants plusieurs personnes le confortent dans cette nouvelle identité. Jean-Paul ne sait pas qu’il est au centre d’une machination. Seule Madeleine pourrait lui faire retrouver la mémoire...

    Acteurs (7)

    Production et distribution (4)

    Production Déléguée :

    Gemini Films

    Exportation / Vente internationale :

    The Bureau Sales

    Production Étrangère :

    Madragoa Filmes

    Distribution France :

    Gemini Films

    Box Office : cumulé

    Box Office : chronologie

    Sorties à l'international (2)

    PaysDistributeurAcheteurDate de sortie

    Voir tout

    Voir moins

    Désolé, aucun résultat ne correspond à votre recherche.

    Diffusions TV : Cumulé

    Diffusions TV : détail par pays

    Propos

    Avec “L’Inconnu de Strasbourg” , Valeria Sarmiento s’attaque à la fiction policière. C’est à dire un type d’histoire dont les péripéties relèvent d’abord d’un déterminisme caché et d’une construction volontaire. Le film sera donc un jeu narquois et intelligent sur le thème de la machination et de la manipulation. L’homme sans souvenirs erre dans Strasbourg, ville dont la réalisatrice saisit bien le génie particulier en la filmant comme un gigantesque décor artificiel. Il est au bout de quelques semaines, reconnu comme étant un riche homme d’affaires que sa famille recherchait depuis trois ans... On ne révélera pas davantage d’un récit qui fonctionne comme une machine lancée sur des rails, mais peuplé de zones d’ombres dont Valeria Sarmiento joue, tout en en dénonçant l’inanité. (Jean-François Rauger, ‘‘Le Monde”, 20 août 1998)

    Générique détaillé (9)

    Producteur délégué :

    Paulo Branco

    Directeur de la photo :

    Acacio de Almeida

    Attachés de presse (film) :

    Bruno Barde, Corinne de Bury

    Décorateur :

    Yves Fournier

    Costumière :

    Carine Sarfati

    Scénaristes :

    Evelyne Pieiller, Raoul Ruiz, Gérard Mordillat, Valeria Sarmiento

    Ingénieur du son :

    Michel Mellier

    Monteur :

    Rodolfo Wedeles

    Auteur de la musique :

    Jorge Arriagada

    Mentions techniques

    Long métrage

    Genre(s) :

    Fiction

    Sous-genres :

    Policier, Thriller

    Langue de tournage :

    Français

    Origines :

    France, Portugal

    EOF :

    Inconnu

    Nationalité :

    Majoritaire français (France, Portugal)

    Année de production :

    1998

    Sortie en France :

    19/08/1998

    Durée :

    1 h 40 min

    Etat d'avancement :

    Sorti

    Numéro de visa :

    92.486

    Visa délivré le :

    17/07/1998

    Agrément :

    Oui

    Formats de production :

    35 mm

    Type de couleur(s) :

    Couleur

    Cadre :

    1,66

    Réalisatrice

    Sélections en festivals

    Festival des films du monde de Montréal - 1998

    Festival des films du monde de Montréal (Canada, 1998)

    Sélection

    Compétition internationale