En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]
Ca n'empêche pas les sentiments

Ca n'empêche pas les sentiments

Un Long métrage de Jean-Pierre Jackson

Produit par Salomé

Sortie en France : 15/07/1998

    Synopsis

    Raoul et Félix sont victimes des aléas de la vie conjugale. Leurs femmes respectives les ont quittés. Pour oublier ils se retrouvent au comptoir d’un café où ils font la connaissance d’un représentant en vin qui leur propose de devenir, comme lui, VRP pour les Caves du Gai Vendangeur. Tentés par l’aventure, ils acceptent de quitter Paris et leurs problèmes pour la Bretagne et son air pur... Les affaires démarrent mal, jusqu’à ce qu’ils rencontrent Eliane, une bretonne au coeur d’or et aux formes généreuses.

    Acteurs (10)

    Production et distribution (4)

    Production Déléguée :

    Salomé

    Exportation / Vente internationale :

    Orange Studio

    Coproduction :

    TF1 Films Production

    Distribution France :

    Bac Films Distribution

    Diffusions TV : Cumulé

    Diffusions TV : détail par pays

    Propos

    J’aurais voulu dédier le film à la mémoire de Gilles Grangier, en hommage au cinéma d’avant la Nouvelle Vague. J’adore le cinéma de Grangier, de Christian Jaque, de Becker, Duvivier, Autant-Lara, tous ces grands metteurs en scène français dont on commence à peine à se dire que, finalement, ils n’étaient pas des tâcherons qui moulinaient dans des studios. C’est plutôt là que je voulais me situer par goût, par intérêt. En plus, je pense que c’était la seule façon intelligente de faire passer Laspalès et Chevallier au cinéma. Ils ne sont pas branchés, pas d’aujourd’hui, on peut dire qu’ils sont de toujours. Ils incarnent le duo comique à la française qui a des racines très anciennes avec Bac et Laverne, Darrigade et Fouziquet ou les Frères ennemis, que j’adore. J’ai voulu les restituer dans une tradition visuelle avec des codes, faire un cinéma de dialogues et d’acteurs plus que de personnages. Quand on allait voir Jouvet ou Simon, on s’en foutait qu’ils fassent un prince russe ou un clochard ; c’était Jouvet ou Simon qu’on allait voir. Là, c’est un peu la même chose. Chevallier et Laspalès ont un tempo qui exigeait absolument que la mise en scène ne soit pas du clip, qu’elle privilégie les acteurs sur les personnages et sur les effets de montage. (Jean-Pierre Jackson - ‘‘Première’’ août 1998)

    Générique détaillé (13)

    Producteur délégué :

    Maurice Bernart

    Scénaristes :

    Philippe Chevallier, Jean-Pierre Jackson, Régis Laspalès, Jean-Jacques Peroni

    Ingénieur du son :

    Laurent Lafran

    Monteuse :

    Amina Mazani

    Auteur de la musique :

    Alain Mayeras

    Distributeur France :

    Jean Labadie

    Photographe de plateau :

    Éric Caro

    Assistant à la réalisation :

    Laurent Herbiet

    Directeur de la photo :

    Nara Keo Kosal

    Attachés de presse (film) :

    Dominique Segall, Astrid Gavard

    Décorateur :

    Dominique Douret

    Costumière :

    Claire Gérard-Hirne

    Exportateur :

    Maurice Bernart

    Mentions techniques

    Long métrage

    Genre(s) :

    Fiction

    Langue de tournage :

    Français

    EOF :

    Inconnu

    Nationalité :

    100% français

    Année de production :

    1998

    Sortie en France :

    15/07/1998

    Durée :

    1 h 40 min

    Etat d'avancement :

    Sorti

    Numéro de visa :

    90.765

    Visa délivré le :

    27/07/1998

    Agrément :

    Oui

    Formats de production :

    35 mm

    Type de couleur(s) :

    Couleur