Découvrez le meilleur du jeune cinéma français, partout dans le monde !

 

MyFrenchFilmFestival, c'est parti !

 

Découvrez le meilleur du jeune cinéma français, partout dans le monde !

 

MyFrenchFilmFestival, c'est parti !

 

Découvrez le meilleur du jeune cinéma français, partout dans le monde !

 

MyFrenchFilmFestival, c'est parti !

 

Découvrez le meilleur du jeune cinéma français, partout dans le monde !

 

MyFrenchFilmFestival, c'est parti !

 

Découvrez le meilleur du jeune cinéma français, partout dans le monde !

 

MyFrenchFilmFestival, c'est parti !

 

Découvrez le meilleur du jeune cinéma français, partout dans le monde !

 

MyFrenchFilmFestival, c'est parti !

 

Découvrez le meilleur du jeune cinéma français, partout dans le monde !

 

MyFrenchFilmFestival, c'est parti !

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]
La Belle Américaine

La Belle Américaine

Un Long métrage de Robert Dhéry

Produit par Le Film d'Art (Henri Diamant-Berger), Compagnie Franco-Coloniale Cinématographique (CFCC), Corflor, Panoramas-Films

Sortie en France : 29/09/1961

  • Sommaire

Acteurs (64)

Production et distribution (3)

Diffusions TV : Cumulé

Diffusions TV : détail par pays

Synopsis

Marcel est détubeur à l'usine. Toute la journée, il fabrique des petites machines avec une grosse machine mais, le soir, il rêve d'avoir sa propre machine à bricoler. Justement, Alfred veut vendre sa moto. Avant de retrouver Paulette, on discute ferme au « rendez-vous des copains » mais l'enjeu ne vaut pas un clou : pour 500 frs, on doit trouver mieux et Marcel consulte les petites annonces. Le lendemain, tout le quartier de l'Impasse est en émoi, Marcel débarque triomphalement avec une énorme voiture américaine, soldée d'urgence pour des raisons mystérieuses. L'heureux propriétaire a eu tout juste assez d'essence pour la ramener. Il va falloir se cotiser pour que tous les copains puissent faire un tour d'honneur à bord de cette merveille qui dévore le carburant. Et qui dévore toute la vie de Marcel qui a perdu son emploi à l'usine et est amené à rencontrer des gens de plus en plus importants. Jusqu'au ministre lui-même au côté duquel il vient inaugurer une nouvelle « machine à faire des machines » dans sa propre usine. Paulette non plus n'échappe pas aux obligations que la belle américaine lui inflige et le concours d'élégance ne se termine pas forcément à son avantage. Après une série d'inconvénients très variés et des plus imprévus, Maicel va être amené à se séparer de cette encombrante merveille, mais les copains sont là pour essayer de trouver une solution, et le quartier, qui a vécu par elle des jours bien agités, trouvera le moyen de la rendre plus calme et même serviable.

© Fiches du Cinéma

Générique détaillé (17)

Producteurs délégués :

Edouard Harispuru, Henri Diamant-Berger, François Harispuru, Marcel Maurey

Adaptateur / Dialoguiste :

Pierre Tchernia

Scénaristes :

Alfred Adam, Robert Dhéry, Pierre Tchernia

Directeur de la photo :

Ghislain Cloquet

Assistants opérateurs :

Étienne Becker, Emmanuel Machuel

Directeur de production :

Walter Rupp

Assistante monteuse :

Eva Zora

Scripte :

Annie Maurel

Auteur de la musique :

Gérard Calvi

Assistant à la réalisation :

Tony Aboyantz

Dialoguiste :

Alfred Adam

Voix :

Roland Menard

Assistant son :

Jean Jak

Cadreur :

Pierre Lhomme

Monteur :

Albert Jurgenson

Assistante de production :

Ginette Diamant-Berger

Décorateur :

Lucien Aguettand

Mentions techniques

Long métrage

Genre(s) :

Fiction

Sous-genres :

Comédie

Langue de tournage :

Français

Autre pays coproducteur :

France

EOF :

Inconnu

Nationalité :

100% français (France)

Année de production :

1961

Sortie en France :

29/09/1961

Durée :

1 h 38 min

Etat d'avancement :

Sorti

Numéro de visa :

24790

Visa délivré le :

29/09/1961

Agrément :

Inconnu

Formats de production :

35 mm

Type de couleur(s) :

Couleur

Cadre :

1,66

Format son :

Mono