Découvrez le meilleur du jeune cinéma français, partout dans le monde !

 

MyFrenchFilmFestival, c'est parti !

 

Découvrez le meilleur du jeune cinéma français, partout dans le monde !

 

MyFrenchFilmFestival, c'est parti !

 

Découvrez le meilleur du jeune cinéma français, partout dans le monde !

 

MyFrenchFilmFestival, c'est parti !

 

Découvrez le meilleur du jeune cinéma français, partout dans le monde !

 

MyFrenchFilmFestival, c'est parti !

 

Découvrez le meilleur du jeune cinéma français, partout dans le monde !

 

MyFrenchFilmFestival, c'est parti !

 

Découvrez le meilleur du jeune cinéma français, partout dans le monde !

 

MyFrenchFilmFestival, c'est parti !

 

Découvrez le meilleur du jeune cinéma français, partout dans le monde !

 

MyFrenchFilmFestival, c'est parti !

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]

C'est pour la bonne cause

Un Long métrage de Jacques Fansten

Produit par Films de la Chamade

Sortie en France : 05/02/1997

  • Sommaire

Acteurs (5)

Production et distribution (5)

Box Office : cumulé

Box Office : chronologie

Sorties à l'international (3)

PaysDistributeurAcheteurDate de sortie

Voir tout

Voir moins

Désolé, aucun résultat ne correspond à votre recherche.

Diffusions TV : Cumulé

Diffusions TV : détail par pays

Synopsis

Ceci est l'histoire d'un bonhomme actif et futé de douze ans, Tonin, qui va adopter, à l'insu de ses parents, un petit noir venu d'un pays déshérité pour un mois de vraies vacances.

Propos

Il n'y a que les adultes pour penser que les enfants ne réfléchissent pas, sur ce qui les entoure, sur la métaphysique ou sur la politique. Parfois, il me semble qu'ils réfléchissent plus loin, parce qu'ils découvrent les choses, et parce qu'ils ne les acceptent pas aussi facilement que nous. Ils croient encore que tout est possible, et c'est comme cela que Tonin bouscule son petit monde. On regrette souvent la magie et l'innocence de la comédie américaine. Les personnages de Capra, par exemple, sont souvent des naïfs, des idéalistes, qui affrontent un monde qui n'est pas fait pour eux. Et, jubilation intense, ils gagnent. Aujourd'hui, il me semble qu'il est presque impossible de camper un personnage d'idéaliste, dans l'humeur cynique ou désabusée du temps, il est tout de suite grotesque. Alors je me dis qu'il reste les enfants.

Avec eux on peut encore confronter un rêve humaniste aux renoncements ambiants. C'est ce que fait Tonin, avec son énergie, sa ruse, ses terreurs il remue tout sur son passage. Et il gagne. (Jacques Fansten)

Générique détaillé (11)

Producteur délégué :

Jacques Dercourt

Scénariste :

Jacques Fansten

Ingénieur du son :

Henri Morelle

Attaché de presse (film) :

François Hassan Guerrar

Décorateur :

Jacques Rouxel

Costumière :

Édith Vesperini

Adaptateur / Dialoguiste :

Jacques Fansten

Directeur de la photo :

Laurent Machuel

Directrice de production :

Rosine Robiolle

Monteur :

André Chaudagne

Auteur de la musique :

Jean-Marie Sénia

Mentions techniques

Long métrage

Genre(s) :

Fiction

Sous-genres :

Comédie

Langue de tournage :

Français

Origines :

Belgique, Allemagne, France

EOF :

Oui

Nationalité :

Majoritaire français (Belgique, Allemagne, France)

Année de production :

1996

Sortie en France :

05/02/1997

Durée :

1 h 45 min

Etat d'avancement :

Sorti

Numéro de visa :

89.255

Visa délivré le :

09/01/1997

Agrément :

Oui

Formats de production :

35 mm

Type de couleur(s) :

Couleur