En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]
Mauvais genre

Mauvais genre

Un Long métrage de Laurent Bénégui

Produit par Telema

Sortie en France : 09/07/1997

  • Sommaire

Acteurs (39)

Production et distribution (4)

Production Déléguée :

Telema

Exportation / Vente internationale :

StudioCanal

Box Office : cumulé

Box Office : chronologie

Sorties à l'international (7)

PaysDistributeurAcheteurDate de sortie

Voir tout

Voir moins

Désolé, aucun résultat ne correspond à votre recherche.

Diffusions TV : Cumulé

Diffusions TV : détail par pays

Synopsis

Mon premier est écrivain, maladroit, faible, de mauvaise foi et terriblement égoïste. Il écrit un roman sur ma seconde. Ma seconde fait la souris dans les hôtels. Elle est libre, forte et amoureuse de mon premier. Ma troisième vend des chapeaux et tombe par hasard sur le roman de mon premier. Mon tout commence à avoir mauvais genre quand mon premier flashe sur ma troisième qui elle, a flashé sur ma seconde.

Propos

"A propos de Laurent Bénégui...

Laurent Bénégui ne fait rien peser sur le dos des comédiens, surtout pas sa propre pression de metteur en scène. Il est dans un état de légèreté totale et d'inventivité permanente. Il y a chez lui quelque chose d'enfantin.

A propos de l'enfance...

L'enfance, il faut l'arroser tous les jours, sinon elle vous quitte.

A propos du héros...

Une femme passe, et il s'invente une histoire d'amour. On ne sait pas si c'est l'invention de cette histoire qui l'excite ou l'amour lui-même, ou la femme. C'est un égocentrique puissance 10. Il utilise les êtres, les évènements qui l'entourent comme matière première pour se prouver qu'il existe. Il est donc en permanence en train de chercher. De courir. Il est en survie. En conséquence, il se casse la figure, se prend les pieds dans le tapis volant de son existence et s'accroche aux franges.

A propos de la gent féminine...

Quant à l'opinion de Laurent sur la gent féminine, je la partage. De temps en temps, il arrive à l'homme de taper du poing sur la table pour se donner une contenance. Et paf ! Fracture du poignet !"

(Jacques Gamblin)

Générique détaillé (18)

Producteur délégué :

Charles Gassot

Producteur exécutif :

Jacques Hinstin

Directeur de la photo :

Pascal Gennesseaux

Assistant son :

Frédéric de Ravignan

Cadreur :

Luc Pagès

Monteur :

Jean-Luc Gaget

Décorateur :

Jean-Marc Kerdelhué

Costumière :

Jacqueline Bouchard

Mixeur :

Gérard Lamps

Assistants à la réalisation :

Mathieu Pasquale (de), Amine Mestari

Scénaristes :

Jean-Luc Gaget, Laurent Bénégui

Ingénieur du son :

Pascal Ribier

Assistants opérateurs :

Jérôme Alméras, Nicolas Herdt, Cyrill Renaud

Attachée de presse (film) :

Laurence Granec

Scripte :

Agathe Sallaberry

Auteurs de la musique :

Laurent Coq, Benjamin Raffaelli

Distributeur France :

Jean Labadie

Photographe de plateau :

Jean-Claude Lother

Mentions techniques

Long métrage

Genre(s) :

Fiction

Sous-genres :

Comédie

Thèmes :

Littérature

Langue de tournage :

Français

EOF :

Inconnu

Nationalité :

100% français

Année de production :

1997

Sortie en France :

09/07/1997

Durée :

1 h 30 min

Etat d'avancement :

Sorti

Numéro de visa :

85.754

Visa délivré le :

24/06/1997

Agrément :

Oui

Formats de production :

35 mm

Type de couleur(s) :

Couleur

Cadre :

1,85

Format son :

Dolby SRD