Découvrez le meilleur du jeune cinéma français, partout dans le monde !

 

MyFrenchFilmFestival, c'est parti !

 

Découvrez le meilleur du jeune cinéma français, partout dans le monde !

 

MyFrenchFilmFestival, c'est parti !

 

Découvrez le meilleur du jeune cinéma français, partout dans le monde !

 

MyFrenchFilmFestival, c'est parti !

 

Découvrez le meilleur du jeune cinéma français, partout dans le monde !

 

MyFrenchFilmFestival, c'est parti !

 

Découvrez le meilleur du jeune cinéma français, partout dans le monde !

 

MyFrenchFilmFestival, c'est parti !

 

Découvrez le meilleur du jeune cinéma français, partout dans le monde !

 

MyFrenchFilmFestival, c'est parti !

 

Découvrez le meilleur du jeune cinéma français, partout dans le monde !

 

MyFrenchFilmFestival, c'est parti !

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]

Carmin profond

Un Long métrage de Arturo Ripstein

Sortie en France : 29/01/1997

  • Sommaire

Acteurs (3)

Production et distribution (4)

Coproduction :

mk2

Exportation / Vente internationale :

mk2

Box Office : cumulé

Box Office : chronologie

Sorties à l'international (16)

PaysDistributeurAcheteurDate de sortie

Voir tout

Voir moins

Désolé, aucun résultat ne correspond à votre recherche.

Diffusions TV : Cumulé

Diffusions TV : détail par pays

Synopsis

Cette histoire est inspirée d'un fait divers authentique. Mexique, 1949. Coral Fabre, jeune infirmière plantureuse et sensuelle qui élève seule ses deux enfants, découvre dans un magazine l'annonce de Nicolas Estrella, dit Nico, sosie de Charles Boyer, l'acteur français, dont elle est fan. Dans un accès de solitude, Coral fixe un rendez-vous à Estrella : elle est immédiatement séduite. Nico, lui, a plutôt envie de fuir. Mais...il finira dans le lit de Coral et s'évanouira au petit matin après avoir subtilisé ses économies. Alors, Coral plaque tout et vient s'installer par surprise chez Nico, avec ses deux enfants. Nico trouve une parade : il ne veut pas s'occuper des enfants. Mais rien n'arrête Coral : le lendemain elle abandonne ses deux enfants à l'orphelinat. Puis, elle fouille dans le passé de son amant et met en évidence sa culpabilité dans la mort de sa femme et lui fait comprendre qu'ils sont "unis jusqu'à la mort". Nico, pris au piège, mais impressionné par l'amour de Coral, éprouve pour elle une sorte de dévotion. Et les visites chez les riches célibataires ou veuves à séduire afin de les dépouiller, vont s'enchaîner, orchestrées par Coral, qui n'hésite pas à tuer sauvagement pour préserver son amour pour Nico. L'étau se renfermera progressivement sur les deux amants sanguinaires.

Propos

“(...) C’est une histoire intensément romantique vécue par des personnages atypiques, médiocres, dérisoires, vulnérables. Leur aventure est aussi la vengeance des humiliés et des offensés contre la vie et la société. Leur amour est aussi volonté de puissance. Seuls, ils sont faibles et écrasés : ensemble, ils forment un seul être, fort et capable de vaincre (...)”.

(Arturo Ripstein, propos recueillis par Marie-Noëlle Tranchant, Le Figaro.)

Générique détaillé (8)

Scénariste :

Paz Alicia Garciadiego

Ingénieurs du son :

Carlos Faruolo, Antonio Betancourt

Attachée de presse (film) :

Eva Simonet

Auteur de la musique :

David Mansfield

Directeur de la photo :

Guillermo Granillo

Directeur de production :

Yvon Crenn

Monteur :

Rafael Castanedo

Costumière :

Monica Neumaier

Mentions techniques

Long métrage

Genre(s) :

Fiction

Sous-genres :

Drame psychologique

Langue de tournage :

Espagnol

Origines :

Mexique, Espagne, France

EOF :

Non

Nationalité :

Minoritaire français (Mexique, Espagne, France)

Année de production :

1996

Sortie en France :

29/01/1997

Durée :

1 h 54 min

Etat d'avancement :

Sorti

Numéro de visa :

89.687

Visa délivré le :

07/11/1996

Agrément :

Oui

Formats de production :

35 mm

Type de couleur(s) :

Couleur

Cadre :

1,85