En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]
Mouchette

Mouchette

Un Long métrage de Robert Bresson

Produit par Argos Films

Sortie en France : 28/03/1967

    Synopsis

    Mouchette (on ne saura jamais son vrai nom), une adolescente taciturne, dont le père est un contrebandier alcoolique et la mère gravement malade, vit, solitaire, dans un petit village Le village n'est jamais nommé, non plus que la région où il se trouve. Un soir d'orage, alors qu'elle rentre de l'école, elle s'égare dans la forêt. Elle accepte l'hospitalité d'un braconnier, Monsieur Arsène, le premier habitant du village à lui témoigner un peu de compassion. Mais il finit par abuser d'elle. En rentrant chez elle, Mouchette assiste à la mort de sa mère, sans avoir le temps de se confier à elle... Se heurtant à l'hostilité méprisante de sa famille et de tout son village, Mouchette trouve provisoirement refuge chez une vieille "qui aime les morts" . Elle donne à Mouchette, avant qu'elle ne reparte, une robe blanche, qui semble une robe de mariée. Écrasée de désespoir, Mouchette s'enroule dans la robe/linceul et va se noyer dans un étang, sur une musique de Monteverdi.

    Source : Wikipedia.

    Acteurs (3)

    Production et distribution (4)

    Production Déléguée :

    Argos Films

    Exportation / Vente internationale :

    Tamasa Distribution

    Box Office : cumulé

    Box Office : chronologie

    Sorties à l'international (3)

    PaysDistributeurAcheteurDate de sortie

    Voir tout

    Voir moins

    Désolé, aucun résultat ne correspond à votre recherche.

    Diffusions TV : Cumulé

    Diffusions TV : détail par pays

    Propos

    Le roman de Bernanos prend place juste après le célèbre Journal d’un curé de campagne (1936), et avant Monsieur Ouine (1946) qui a occupé dès lors les dernières années de l’imagination du romancier. Le prénom du personnage éponyme rattache ce récit au Soleil de Satan dont le prologue relate la triste destinée de la première Mouchette. « La Mouchette de la Nouvelle Histoire n’a de commun avec celle du Soleil de Satan que la même tragique solitude où je les ai vues toutes deux vivre et mourir », écrit son créateur. Le second personnage entretient cependant plus que cette déréliction avec le premier ; de même la Nouvelle Histoire de Mouchette annonce un certain nombre de thèmes développés dans Monsieur Ouine, si bien que la Nouvelle Histoire constitue un pont entre le premier et le dernier roman de Bernanos. L’auteur a voulu écrire une pure tragédie : le destin inéluctable d’une enfant misérable, vouée à la mort par le Mal qui a submergé le monde. La Nouvelle Histoire révèle à sa manière l’emprise démoniaque du Soleil de Satan et décrit minutieusement, comme dans Monsieur Ouine, les arcanes infernaux. En effet, de même que le Royaume de Dieu commence secrètement à advenir dès cette vie terrestre, la voie de la perdition est, elle aussi, également présente. Mais elle est tellement plus prégnante qu’elle obsède Bernanos. Le péché originel y destine toujours l’homme à la solitude éternelle ; le silence de Dieu s’y fait toujours plus mystérieux. Pour certains êtres misérables, l’annonce d’un salut reste inaccessible, c’est pourquoi, en dernier recours, l’écrivain catholique révolté les confie à la grâce divine : « À l’une et à l’autre [les deux Mouchette] que Dieu fasse miséricorde ! » Le lecteur ne sait pas encore qu’il va prendre de plein fouet les conséquences de son manque de responsabilité personnelle...

    Source : cineclubdecaen.com.

    Générique détaillé (15)

    Producteur délégué :

    Anatole Dauman

    Auteur de l'œuvre originale :

    Georges Bernanos

    Scénariste :

    Robert Bresson

    Ingénieur du son :

    Séverin Frankiel

    Directeurs de production :

    Michel Choquet, Philippe Dussart

    Scripte :

    Françoise Renberg

    Bruiteur :

    Daniel Couteau

    Costumière :

    Odette Le Barbenchon

    Assistants à la réalisation :

    Jacques Kébadian, Mylène Van Der Mersch

    Productrice :

    Mag Bodard

    Directeur de la photo :

    Ghislain Cloquet

    Assistants opérateurs :

    Paul Bonis, Jean-César Chiabaut, Emmanuel Machuel

    Monteur :

    Raymond Lamy

    Auteur de la musique :

    Jean Wiener

    Chef décorateur :

    Pierre Guffroy

    Mentions techniques

    Long métrage

    Genre(s) :

    Fiction

    Sous-genres :

    Drame

    Thèmes :

    Enfance

    Langue de tournage :

    Français

    Autre pays coproducteur :

    France

    EOF :

    Oui

    Nationalité :

    100% français (France)

    Année de production :

    1967

    Sortie en France :

    28/03/1967

    Durée :

    1 h 18 min

    Etat d'avancement :

    Sorti

    Numéro de visa :

    32301

    Visa délivré le :

    10/03/1967

    Agrément :

    Oui

    Formats de production :

    35 mm

    Type de couleur(s) :

    Noir & blanc

    Cadre :

    1,66

    Format son :

    Mono