En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]
Les Couleurs du diable

Les Couleurs du diable

Un Long métrage de Alain Jessua

Produit par Les Films de l'Astre

Sortie en France : 22/01/1997

    Synopsis

    La nature imite l'art... Nicolas ne s'est jamais penché sur cet aphorisme d'Oscar Wilde. Il peint ce qui fait partie de son univers de citadin : viols, agressions, assassinats, sang, terreur, une violence dont il n'a jamais été le témoin direct, mais qui éclate sur ses toiles, en prenant toutes les couleurs de la vie. Nicolas ne copie pas la nature, il l'exprime. Il a du talent. Un soir, il fait la connaissance d'André Bellisle, un étrange personnage qui lui confie : ''Seule votre oeuvre m'intéresse. Je peux vous rendre célèbre et ça m'excite. Le tout est de savoir si vous le voulez vraiment...'' Depuis ce fameux soir, tout se précipite pour Nicolas. Suicides, accidents, meurtres sanglants se succèdent, annoncés par Bellisle, qui avait prévenu ''je suis un peu devin''. Chaque fois le peintre est présent et retranscrit ce qu'il a vu avec la force de la vérité. Mais quel prix doit-il payer pour le succès promis ?

    Acteurs (8)

    Production et distribution (5)

    Production Déléguée :

    Les Films de l'Astre

    Production Étrangère :

    Production Group

    Distribution France :

    Swift

    Coproduction :

    AJ Films

    Exportation / Vente internationale :

    Les Films de l'Astre

    Sorties à l'international

    PaysDistributeurAcheteurDate de sortie

    Voir tout

    Voir moins

    Désolé, aucun résultat ne correspond à votre recherche.

    Diffusions TV : Cumulé

    Diffusions TV : détail par pays

    Propos

    "L'art serait-il une expression de la liberté ? Savoir renoncer aux courants de mode, pour exprimer ce que l'on a de plus fort et de plus beau en soi, est la plus précieuse des libertés. Le chemin artistique de Nicolas est pavé de violence, de voyeurisme, de sexe et de mort. Il est le témoin du monde dans lequel il vit. On veut le pousser à aller plus loin sous prétexte de l'aider à mieux exprimer son talent. Il découvre qu'il est lui-même porteur de cette violence, qu'il est capable de l'exprimer dans sa vie comme dans ses peintures, et que s'il accepte pour le seul motif d'être reconnu, d'avoir du succès et de l'argent, il ne sera plus témoin mais acteur. Il y va de sa responsabilité, mais aussi de sa liberté de création. (Dossier de presse, extrait de l'entretien avec Alain Jessua)

    Générique détaillé (13)

    Producteur délégué :

    Sergio Gobbi

    Dialoguiste :

    Alain Jessua

    Scénariste :

    Alain Jessua

    Ingénieurs du son :

    Claude Villand, Paul Lainé

    Monteuse :

    Hélène Plemiannikov

    Auteur de la musique :

    Michel Portal

    Mixeur :

    Christian Fontaine

    Adaptateur / Dialoguiste :

    Alain Jessua

    Auteur de l'œuvre originale :

    Giles Blunt

    Directeur de la photo :

    Pasqualino de Santis

    Attaché de presse (film) :

    Bruno Barde

    Décoratrice :

    Marta Zani

    Costumière :

    Gianna Gissi

    Mentions techniques

    Long métrage

    Genre(s) :

    Fiction

    Sous-genres :

    Drame psychologique

    Langue de tournage :

    Français

    Origines :

    Italie, France

    EOF :

    Inconnu

    Nationalité :

    Majoritaire français (Italie, France)

    Année de production :

    1996

    Sortie en France :

    22/01/1997

    Durée :

    1 h 30 min

    Etat d'avancement :

    Sorti

    Numéro de visa :

    88.466

    Visa délivré le :

    26/11/1996

    Agrément :

    Oui

    Formats de production :

    35 mm

    Type de couleur(s) :

    Couleur

    Cadre :

    1,66