En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]
Saraka Bô

Saraka Bô

Un Long métrage de Denis Amar

Produit par Alicéleo

Sortie en France : 08/01/1997

  • Sommaire

Acteurs (15)

Production et distribution (4)

Production Déléguée :

Alicéleo

Exportation / Vente internationale :

StudioCanal Films Limited

Coproductions :

M6 Films, Société Nouvelle de Cinématographie (SNC)

Distribution France :

AFMD

Diffusions TV : Cumulé

Diffusions TV : détail par pays

Synopsis

Le commissaire Diamant enquête sur le meurtre de deux jeunes filles noires. Elles ont été scarifiées, pendues, le visage recouvert d'un masque de cérémonie malien. Danièle Cissé, 18 ans et son père venu de Mali voilà 20 ans sont parmi les premiers suspects. Leur univers est indéchiffrable pour Diamant, flic intelligent mais formé à la rationalité occidentale. Il faut un médiateur. Ce sera le professeur Nessim Taïeb, ethnopsychiatre, spécialiste des désordres psychiques chez les migrants. Le policier et le psychiatre sont des maîtres dans leur pratique, faite d'intuition et d'influence. La difficulté de leur recherche tient à ce que la solution n'appartient ni au monde des apparences ni à celui de la logique...

Propos

"J'ai rencontré Tobie alors que je devais réaliser un documentaire sur lui. Cela ne s'est jamais fait essentiellemnt parce qu'on ne peut pas filmer les séances ethnopsychiatriques. On s'y trouve devant une extraordinaire dramaturgie, divisée en actes. Il y a un lieu clos, une assistance assise en cercle. Premier acte : un inconnu arrive et c'est un récit ; deuxième acte : une parole circule pour donner un sens au récit ; troisième acte : tu fais une proposition thérapeutique ; quatrième acte : une fois le patient parti, nous nous interrogeons sur ce que nous nous sommes dit les uns les autres. Cette dramaturgie est à la base du spectacle théâtral, avec en plus cette chose si proche entre nos deux métiers : c'est au premier coup d'oeil qu'on découvre un patient. Une séance, comme un film, ne se fait que dans la synthèse de l'énergie des autres et l'on n'est jamais aussi bon que lorsque les autres le sont. Il n'y a pas de mystère : c'est à partir du moment où l'on porte un regard neuf sur l'autre, que l'objet qu'on fabrique - séance, thérapie, film, pièce de théâtre a sa valeur. Voyant que le documentaire ne se faisait pas, Tobie m'a fait lire les meilleurs passages de son polar... que j'ai trouvé fascinant, bien que difficile à adapter. J'ai voulu tenir ce pari..." (Denis Amar)

Générique détaillé (14)

Producteur délégué :

Patrick Godeau

Productrice exécutive :

Françoise Galfrè

Directeur de la photo :

Manuel Terran

Directrice de production :

Catherine Lapoujade

Monteur :

Jacques Witta

Auteurs de la musique :

Lokua Kanza, Jean-Claude Petit

Mixeur :

William Flageollet

Auteur de l'œuvre originale :

Tobie Nathan

Scénaristes :

Denis Amar, Marie Devort, Simon Michaël, Marc Guilbert

Ingénieur du son :

Bernard Aubouy

Attaché de presse (film) :

Dany Martin

Décoratrice :

Ambre Fernandez-Sansonetti

Costumière :

Caroline de Vivaise

Photographe de plateau :

Christine Ferreira

Mentions techniques

Long métrage

Genre(s) :

Fiction

Sous-genres :

Thriller

Langue de tournage :

Français

EOF :

Inconnu

Nationalité :

100% français

Année de production :

1996

Sortie en France :

08/01/1997

Durée :

1 h 29 min

Etat d'avancement :

Sorti

Numéro de visa :

88.982

Visa délivré le :

17/12/1996

Agrément :

Oui

Formats de production :

35 mm

Type de couleur(s) :

Couleur

Cadre :

1,66

Format son :

Dolby SR