Découvrez le meilleur du jeune cinéma français, partout dans le monde !

 

MyFrenchFilmFestival, c'est parti !

 

Découvrez le meilleur du jeune cinéma français, partout dans le monde !

 

MyFrenchFilmFestival, c'est parti !

 

Découvrez le meilleur du jeune cinéma français, partout dans le monde !

 

MyFrenchFilmFestival, c'est parti !

 

Découvrez le meilleur du jeune cinéma français, partout dans le monde !

 

MyFrenchFilmFestival, c'est parti !

 

Découvrez le meilleur du jeune cinéma français, partout dans le monde !

 

MyFrenchFilmFestival, c'est parti !

 

Découvrez le meilleur du jeune cinéma français, partout dans le monde !

 

MyFrenchFilmFestival, c'est parti !

 

Découvrez le meilleur du jeune cinéma français, partout dans le monde !

 

MyFrenchFilmFestival, c'est parti !

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]
For Ever Mozart

For Ever Mozart

Un Long métrage de Jean-Luc Godard

Produit par Avventura Films

Sortie en France : 27/11/1996

  • Sommaire

Acteurs (33)

Production et distribution (5)

Production Déléguée :

Avventura Films

Productions Étrangères :

Vega Film, ECM Records, RTS - Radio Télévision Suisse

Distribution France :

Les Films du Losange

Coproductions :

Rhône-Alpes Cinéma, France 2 Cinéma, Peripheria

Exportation / Vente internationale :

Gaumont

Box Office : cumulé

Box Office : chronologie

Sorties à l'international (5)

PaysDistributeurAcheteurDate de sortie

Voir tout

Voir moins

Désolé, aucun résultat ne correspond à votre recherche.

Diffusions TV : Cumulé

Diffusions TV : détail par pays

Synopsis

Des acteurs font des bouts d'essai devant un cinéaste, Vicky Vitalis, et son producteur. Seul le titre du film est pour le moment définitif : le Boléro fatal. Vicky part en Espagne se procurer un livre paru en 1934 : l'Invention de Don Quichotte, d'Azaña. Pendant qu'un homme, Harry, écrit un roman, des jeunes gens, Camille (petite-fille d'Albert Camus) et son cousin Jérôme annoncent à leur famille qu'ils partent pour Serajevo. Camille entend y mettre en scène une pièce de Musset, qui sera On ne badine pas avec l'amour. La bonne, Djamila, décide de les accompagner et commence à apprendre son rôle.|#Vicky les accompagne jusqu'en Bosnie, puis part faire des repérages sur la côte atlantique. En Bosnie les trois jeunes gens sont capturés par des Serbes. Ils sont témoins de tortures et d'exécutions sommaires alors que l'envoyé de la Croix Rouge ne se rend compte de rien. Dans la confusion des combats Djamila parvient à s'enfuir pendant que Jérôme et Camille gisent dans le fossé qu'on leur a fait creuser.|#Vicky fait de douloureuses expériences avec son producteur, mais l'équipe technique se met au travail sur les lieux du massacre. Après que l'argent de la production ait été volé, Vicky présente son film devant un maigre public - tandis qu'à Genève un orchestre de jeunes interprète une composition de Mozart bien que, selon certains, il y ait « trop de notes chez Mozart ».

© Fiches du Cinéma

Propos

Ce qui frappera peut-être les spectateurs et auditeurs de "For Ever Mozart", c'est de découvrir à quel point Jean-Luc Godard, roi des fous et poète en chef du cinématographe, s'est livré à un travail chorégraphique. Rarement Godard, qui s'est pourtant beaucoup frotté à la question du mime, n'a en effet été si proche du travail d'un maître de ballet - d'une Pina Bausch ou d'un William Forsythe. On jugera inévitable ce glissement vers l'expression corporelle : c'est principalement de la guerre dont parle JLG. Il a choisi la guerre de Bosnie, la plus proche de nous jusqu'à nouvel ordre, dans la géographie et dans l'histoire. Mais pour éviter l'obscénité du spectacle de la guerre, il devait aussi en transfigurer les victimes, rendre à leurs corps la liberté poétique : les personnages de “For Ever Mozart” dansent sur un volcan ; (...).
(Olivier Séguret - Libération)

Photos (12)

Générique détaillé (9)

Producteur délégué :

Alain Sarde

Directeurs de la photo :

Christophe Pollock, Katell Djian, Jean-Pierre Fedrizzi

Attaché de presse (film) :

Claude Davy

Décorateur :

Yvan Niclass

Costumières :

Marina Zuliani, Nadine Butin

Mentions techniques

Long métrage

Genre(s) :

Fiction, Expérimental

Langue de tournage :

Français

Origines :

France, Suisse, Allemagne

EOF :

Inconnu

Nationalité :

Majoritaire français (France, Suisse, Allemagne)

Année de production :

1996

Sortie en France :

27/11/1996

Durée :

1 h 20 min

Etat d'avancement :

Sorti

Numéro de visa :

85.411

Visa délivré le :

12/06/1996

Agrément :

Oui

Formats de production :

35 mm

Type de couleur(s) :

Couleur

Cadre :

1,66

Affiches (4)

Réalisateur

Sélections en festivals

Mostra internationale de cinéma de Venise - 1996

Mostra internationale de cinéma de Venise (Italie, 1996)

Sélection

Compétition Officielle